.
-

Reid

Thomas Reid est un philosophe écossais, né en 1710 à Strachan (comté de Kincardine) m. en 1796, entra dans l'église presbytérienne et devint en 1737 ministre à New-Machar, près d'Aberdeen. S'étant fait remarquer par quelques écrits, il fut élu en 1752 professeur de philosophie à l'Université d'Aberdeen : il obtint en 1763 la chaire de philosophie morale de Glasgow, qu'avait occupée Adam Smith. II résigna ses fonctions vers 1780, afin de se livrer à la composition de ses ouvrages. On a de lui une Analyse de la Logique d'Aristote, 1752, des Recherches sur l'entendement humain d'après les principes du sens commun, 1763 (il y traite surtout de la formation des idées dues aux sens); des Essais sur les facultés intellectuelles (1785), et sur les Facultés actives (1788). Tous ces ouvrages ont été traduits et publiés par Théod. Jouffroy, avec une savante préface et la Vie de l'auteur par Dugald Stewart, 1828-1836, 6 vol. in-8. Reid peut être considéré comme le chef de la philosophie écossaise; il eut pour but d'appliquer avec rigueur à l'étude de l'esprit humain la méthode d'observation recommandée par Fr. Bacon. Il combattit avec force l'idéalisme de Berkeley, le scepticisme de Hume, et renversa la théorie - métaphysique des idées-images (intermédiaires supposés entre les corps et l'esprit), qui avait longtemps régné dans les écoles; mais on lui a parfois reproché de trop multiplier les principes de la nature humaine. M. Ad. Garnier a publié la Critique de la philosophie de Reid, 1840. (A19).
Reid, Sir William (1791-1858) - Né à Kinglassie (Fife, Écosse), de la Royal Society (1839), devint général-major. Parmi ses écrits, citons : An attempt to develop the law of storms by means of facts (1838); The progress and the development of the laws of storms and periodical winds (1849). 
A partir de 1835, au moyen de Cartes donnant la direction du vent sur tout le domaine d'une tempête, Reid et Redfield aux États-Unis, Piddington aux Indes anglaises, ont reconnu que les vents tournent autour d'un centre, et, de ce caractère, ils déduisirent les règles de manoeuvre d'un navire dans une tempête. (Lebon, 1899).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.