.
-

Théorie (du grec théôria, contemplation). - Étymologiquement, ce mot est synonyme de spéculation. Il désigne, dans les sciences et en philosophie, un essai de coordination et d'explication d'un certain ensemble de faits, le plus souvent mêlé d'hypothèse. Parfois même, il sort à désigner une hypothèse particulière : ainsi, en optique on dira indifféremment l'hypothèse ou la théorie de l'émission. l'hypothèse ou la théorie de l'ondulation, etc. Mais on l'emploie aussi pour désigner la conception d'ensemble à laquelle une science peut être arrivée dans l'étude d'un certain ordre de faits et qui est universellement considérée par tous les gens compétente comme résumant fidèlement toutes les connaissances acquises à cet égard : c'est ainsi qu'on parlera de la théorie mécanique de la chaleur, de la théorie de la rosée, etc. De même, en philosophie, faire la théorie de la perception extérieure ou celle de la mémoire, etc., signifie simplement réunir et coordonner tous les résultats obtenus par la psychologie dans l'étude de ces phénomènes de manière à en donner une conception synthétique. En ce sens, il n'y a ni science, ni philosophie sans théorie, c.-à-d. sans effort pour comprendre les faits, pour les relier par des rapports, en un mot pour les penser. Des faits isolés ou entassés ne constituent pas une science. Quand l'essai de coordination devient plus vaste et s'étend à différents ordres de faits qu'il s'agit d'e-brasser d'une seule, vue, la théorie devient un système, et la part de l'hypothèse y augmente. (E. Boirac). 
.


Dictionnaire Idées et méthodes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.