.
-

Philadelphie

Philadelphie est une grande ville des Etats-Unis (Pennsylvanie), sur la rive occidentale du Delaware et les deux rives  de son allaient, le Schuylkill, à 154 km de l'Océan Atlantique

Sa superficie est de 335 km², comparable à celle de Londres ; elle a 40 km de long du Nord au Sud sur 10 de large. En 2012, sa population atteignait 1,5 millions d'habitants, ce qui en fait la sixième ville du pays. Le climat est modéré la température moyenne annuelle étant de +11,5°C ; mais il est sujet à de brusques variations; il gèle parfois en juin; les extrêmes sont -22°C et +40°C. 

Philadelphie est une ville de briques rouges, où les belles maisons, nombreuses d'ailleurs, sont de granit ou de marbre blanc; les parcs y sont nombreux; les cimetières contribuent à la décoration. La vieille ville, au centre, est caractérisée par ses maisons de briques rouges à perrons de marbre et volets blancs ou verts, de deux ou trois étages; les quartiers neufs sont en partie édifiés en grès, granite et marbre. 

Les deux artères principales sont Broad street, magnifique avenue rectiligne de plus de 30 km de long, qui traverse la ville du Nord au Sud, et Market street qui, partant du Delaware pour franchir le Schuylkill et traverser les quartiers de West-Philadelphia, coupe la précédente à angle droit, au centre de la ville; à l'intersection s'élève, au milieu du square Penn, le palais municipal (City hall), de marbre et de granite, surmonté d'une tour de 155 m. Le Schuylkill, large de 620 m, est franchi par quatorze ponts; le Delaware, large de 1250 m et réservé à la grande navigation, est franchi par des bacs, qui - mènent à Camden (Etat de New Jersey). Au Nord-Ouest de la ville, le parc Fairmount occupe 1100 hectares sur les deux rives du Schuylkill; c'est là que fut placée l'Exposition universelle de 1876, commémorative du centenaire de l'Indépendance; il en subsiste encore un musée (Memorial hall), long de 114 m, avec coupole de 46 m de haut et un palmarium de 148 m de long; à l'Ouest de la rivière sont de vastes réservoirs qui alimentent la ville; le parc renferme encore un jardin zoologique et un observatoire. Il faut ensuite citer les cimetières de Lamell hill et de Wooland.

Les édifices publics à signaler sont rares; notons le temple maçonnique et sa tour de 76 m, la cathédrale catholique et sa coupole de 64 m, l'église luthérienne Holy communion, en serpentine verte, le temple baptiste de la Grâce (6000 places); la plus vieille église est celle des Suédois, reconstruite en 1700. Les cercles sont, en général, logés dans de véritables palais. Philadelphie possède plusieurs grands théâtres, parmi lesquels le plus vaste opéra des Etats-Unis. Le monument historique le plus intéressant est Independance hall, édifié de 1729 à 1739, où fut proclamée, en 1776, l'indépendance des colonies américaines; nous avons parlé de l'hôtel de ville; nommons encore l'hôtel des postes, en style Renaissance, la Douane imitée du Parthénon, la Monnaie de marbre, en style ionique, ou furent frappés plus de 6 milliards; Carpenter hall, où siégea le congrès de 1774; l'asile naval, hôtel des matelots invalides, en marbre blanc; la prison urbaine, en granite; la prison d'Etat, qui fut en son temps le modèle du système cellulaire.

Au confluent du Delaware et du Schuylkill, League island renferme deux arsenaux, de vastes chantiers de constructions navales, etc.

Le mouvement intellectuel est considérable. L'Université de Pennsylvanie, fondée en 1749,  elle est installée depuis 1872 dans un palais de la rive droite du Schuylkill et a absorbé en 1791 le collège. On y enseigne la médecine, le droit, la philosophie, la biologie, l'art dentaire, l'art vétérinaire, etc. Dans West-Philadelphie également, se trouve la grande école professionnelle de Drexel; l'institut de Spring Garden où s'enseignent le dessin et les arts mécaniques. Les bibliothèques sont bien dotées ; les principales sont : celle de l'Université, celle de Philadelphie fondée par Franklin en 1731, la bibliothèque Mercantile , celle de la Société américaine de philosophie fondée en 1740 , celle de l'Académie des sciences fondée en 1817. A côté de ces deux grandes sociétés scientifiques, il faut encore citer l'Institut Franklin (sciences et arts appliqués à l'industrie), la Société historique de Pennsylvanie et l'Académie des beaux-arts fondée en 1805.

Histoire.
L'histoire de Philadelphie dans son premier siècle se confond avec celle de la Pennsylvanie. Fondée en 1682 par Penn, elle devint en 1683 la capitale de la colonie et le resta jusqu'en 1800; elle comptait dès ce moment 2500 habitants; et, en 1700, elle en avait 4500 et 21.767 en 1777. Elle grandit relativement vite, grâce à l'immigration irlandaise et allemande et devint la ville la plus populeuse de l'Amérique anglaise; elle garda ce rang jusqu'en 1830 où New York la dépassa. 

Le 4 septembre 1774 s'yréunit le premier congrès colonial; le 4 juillet 1776, l'Indépendance y fut proclamée. Du 26 septembre 1177 au 18 juin 1778, les Anglais l'occupèrent, mais ils en furent chassés, et enfin, le 9 juillet 1778, on y vota la « perpétuelle union " des colonies fédérées pour leur affranchissement. 

Philadelphie était donc virtuellement la capitale des colonies unies; c'est là que se réunit le 17 mai la convention qui, quatre mois plus tard, vota la constitution des Etats-Unis. De décembre 1790 à 1800, on fit siéger à Philadelphie le congrès fédéral (auparavant placé à New York) avant de le transférer dans le district fédéral de Columbia. En 1800 aussi, la capitale de la Pennsylvanie fut transférée à Harrisburg. En juin 1786, on avait constitué à Philadelphie « l'église épiscopale de l'Amérique du Nord ". 
La première banque coloniale y avait été créée en 1781 ; on y incorpora en avril 1816 la banque des Etats-Unis, mais, en 1833, le président Jackson ruina cet établissement. La première monnaie des Etats-Unis fut créée à Philadelphie en 1792. 

Les événements à signaler au cours du XIXe siècle sont les émeutes du 10 au 13 mai 1844 dans lesquelles furent massacrés et pillés les Irlandais catholiques, et l'Exposition universelle de 1876, commémorative du centenaire de l'Indépendance ; elle occupa 19,7 hectares dans le parc Fairmouat, et reçut, du 10 mai au 10 novembre, 9.910.966 visiteurs. (GE).

Philadelphie. - Ville antique de la Lydie orientale, au Nord-Ouest du Tmolus, fondée par le roi Attale Philadelphe de Pergame; c'est aujourd'hui Alachehr. 

Ce nom fut aussi donné en Palestine à la ville de Rabbath Ammon (auj. Amman, en Jordanie), ancienne capitale des Ammonites, restaurée par Ptolémée Philadelphe. (GE)..

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.