.
-

Philosophie dynamique (ou Dynamisme). - Il faut entendre par là tout système qui explique les phénomènes de la nature par l'action d'une puissance différente de la force admise par la Philosophie mécanique. L'idée de cette puissance ne se montre pas dans les premiers systèmes de la philosophie grecque, tels que ceux des écoles d'Élée et de Mégare. On la voit apparaître chez Empédocle et les Pythagoriciens, chez Anaxagore, qui montre l'intelligence donnant le mouvement au chaos. Platon développe cette doctrine en proclamant le souverain bien ou Dieu; Aristote, en nommant la puissance cause efficiente. De plus, il enveloppe sous les deux mots puissance et matière tous les possibles et tous les contraires, qui peuvent s'élever à l'acte

Dans l'Antiquité, la dynamique proprement dite était confondue avec la philosophie cosmologique; ce ne fut qu'à partir de Galilée et par son oeuvre que la dynamique sortit définitivement de la philosophie pour prendre une place à part. La philosophie dynamique, sauf quelques déviations, rentre dans le dualisme. (R.).
 

.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.