.
-

Les Nummulites
Nummulitidés
Les Nummulites sont un genre de Foraminifères (Protozoaires), surtout connu à l'état fossile et qui présente les caractères suivants : coquille dure, calcaire, perforée de fins canaux pluriloculaires. Tours disposés en spirale ou en cercle. Cloisons composées de deux lamelles calcaires compactes tapissant l'intérieur des loges. Entre les lamelles des cloisons, il existe souvent un système de canaux ramifiés; les cloisons ne sont perforées que d'un petit nombre de pores. 

Ce genre, créé par Alcide d'Orbigny, est le type d'une importante famille qui a joué un rôle considérable dans la formation des couches géologiques, surtout à l'Eocène (Paléogène moyen). Les types encore vivants habitent les mers tropicales du globe à de grandes profondeurs. Ce sont les plus grands de tous les Foraminifères. Le nom du genre vient de la ferme discoïdale, souvent à peine bombée au centre, que présente la coquille, forme que l'on a comparée à celle d'une pièce de monnaie. 

La famille des Nummulitidae (Nummulitités) se subdivise en quatre sous-familles : les Fusulinae tous éteints; les Polystamellinae représentés à l'époque actuelle par les genres Novionina et Polystomella qui sont cosmopolites dans les mers chaudes; les Nummulitinae, vivants, et fossiles, parmi lesquels nous citerons : Amphistegina Lessoni, des mers tropicales; Operculina ammonoides, qui se trouve sur les côtes de France; Nummulites Cumingii, des mers tropicales; enfin les Cycloclypeinae qui atteignent une assez grande taille et rappellent, sous ce rapport, les grandes formes fossiles (Cycloclypeus gambelianus des îles Fidji).

Paléontologie.
Les Nummulites constituent presque en entier certaines assises géologiques du Paléogène (calcaire nummulitique), notamment celles qui ont servi à bâtir les pyramides d'Egypte. Les plus anciennement connues sont les Fusulina du calcaire carbonifère; les véritables Nummulites apparaissent pour la première fois dans le Jurassique supérieur (Malm), et la famille a son plus grand développement dans l'Eocène, où elle donne même son nom à un étage important qui forme en quelque sorte le bassin de la Méditerranée, et s'étend jusqu'aux Pyrénées. Elle décroît ensuite rapidement jusqu'à l'époque actuelle, où ses rares représentants sont confinés, à part quelques exceptions, dans les mers intertropicales.

Les genres principaux sont : Archaediscus, du calcaire carbonifère d'Angleterre et de Russie; Amphistegina, encore vivant, est fossile amis le Miocène et le Pliocène d'Autriche. Operculina (vivant) date du Crétacé et abonde dans l'Eocène du Sud de l'Europe et du Nord de l'Afrique. Le genre Nummulites est caractérisé par sa coquille discoïdale, lenticulaire, renflée des deux côtés, parfois presque sphérique. Ce genre a été subdivisé en plusieurs sous-genres (Assilina, Nummulina, etc.). 
-

Nummulites.
Nummulites fossiles. a, Nummulites Lucasanus, coupes montrant les loges séparées par des cloisons et les canaux interseptaux (très grossi); b, b', Nummulites gizehensis du désert Libyque, de champ et de profil; c, calcaire à Nummulites des Pyrénées avec N. distans; d, calcaire à N. Lucesanus des Carpates (coupe transversale).

Les espèces les plus remarquables sont : Assilina exponens du Paléogène des Pyrénées; Nummulites loevigatus du calcaire grossier parisien; N. gizehensis du désert Libyque : le sable du désert autour des pyramides d'Egypte, et sur une étendue considérable, est presque entièrement formé de ces coquilles qui ont le diamètre d'une grosse pièce de monnaie; d'autres nummulites se détachent des blocs de pierre dont sont construites les pyramides elles-mêmes, car ce calcaire en est littéralement pétri. N. Ramondi, beaucoup plus petit, est du calcaire nummulitique des Pyrénées; N. distans, du même gisement, est de taille très variable; Polyslomella (vivant) date du Crétacé, peut-être du calcaire carbonifère; il en est de même de Nonionina; Cycloclypeus est remarquable par sa taille supérieure à celle des autres Nummulites (jusqu'à 7 cm de diamètre); Orbitoïdes enfin s'étend du Crétacé au Miocène. (E. Trouessart)..

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.