.
-

Crural

Crural (anatomie), du latin crus, cruris = cuisse. - Terme servant à qualifier les parties anatomiques et les organes situés dans, ou en rapport avec la cuisse. On mentionnera les suivants :
Artère crurale. - C'est l'artère principale du membre inférieur. Elle commence au moment où l'artère iliaque externe passe sous l'arcade crurale et se termine à l'anneau du troisième adducteur où elle prend le nom de poplitée. Son trajet est oblique de haut en bas, d'avant en arrière et de dedans au dehors. Elle est d'abord située dans le triangle de Scarpa, et se dirige du milieu de la base vers le sommet de cette région, dans une gouttière formée par le pectiné en arrière et le psoas iliaque en dehors; en haut elle repose sur l'éminence iléo-pectinée et la tête du fémur; vers sa terminaison, sur la face interne du fémur : on peut donc la comprimer dans ces points; au sommet du triangle, elle est recouverte par le muscle couturier qu'on a appelé son muscle satellite et qui, d'abord en dehors de l'artère à sa partie supérieure, passe au-devant, puis en dehors d'elle; au-dessous du triangle, l'artère crurale est située dans une gouttière formée par le vaste interne en avant et les trois adducteurs en arrière. Dans tout son trajet, l'artère est située dans la gaine aponévrotique des vaisseaux fémoraux; la veine fémorale est en dedans en haut, puis en arrière et en dehors à la partie inférieure; elles sont entourées par des lymphatiques. Le nerf crural est séparé de l'artère par la bandelette iléo-pectinée et par l'aponévrose du muscle psoas ; plus bas, avant de sortir du triangle de Scarpa, elle est en rapport avec le nerf saphène interne et par le nerf accessoire de celui-ci. L'artère fémorale on crurale fournit six branches : la sous-cutanée abdominale, la honteuse externe supérieure qui se termine par deux rameaux, un externe et un scrotal; la honteuse externe inférieure, qui fournit deux rameaux de même nom ; la fémorale profonde, qui donne les circonflexes ipterne et externe et les perforantes, et la musculaire superficielle ou artère du biceps. Ces cinq artères naissent dans le triangle de Scarpa ; au-dessous naît une sixième branche, la grande anastomotique ou première articulaire supérieure et interne.

Veine crurale. -  Elle a le même trajet et la même direction que l'artère, et reçoit des branches veineuses qui suivent les branches de l'artère, excepté la sous-cutanée abdominale et les honteuses externes qui se jettent dans la saphène interne, laquelle à son tour se jette dans la veine crurale au sommet du triangle de Scarpa; elle est située, comme nous l'avons déjà dit, en dedans de celle-ci, à la partie supérieure, et en dehors à la partie inférieure.

Nerf crural. - Ce nerf provient du plexus lombaire par trois racines qui viennent des deuxième, troisième et quatrième branches lombaires. Ces racines se réunissent à angle aigu dans l'épaisseur du psoas, forment un tronc nerveux qui sort du muscle au niveau de sa face externe et descend jusqu'à l'arcade crurale dans la gouttière située entre le psoas et l'iliaque auxquels il donne quelques rameaux au-dessous du fascia iliaca. A deux centimètres audessous de l'arcade, il se termine par quatre branches, deux en avant, les nerfs musculo-cutanés interne et externe; et deux en arrière, le nerf du triceps en dehors et le saphène interne en dedans. Le premier donne des rameaux au muscle couturier et trois rameaux cutanés, dits perforant interne, moyen et externe; l'interne fournit le nerf accessoire du saphène interne; le deuxième donne des rameaux aux muscles pectiné et premier adducteur, et à la peau de la partie supérieure et interne de la cuisse; le troisième donne trois rameaux, l'un va au droit antérieur, l'autre au vaste interne, l'autre au vaste externe. Le quatrième, ou saphène interne, sort de la gaine des vaisseaux fémoraux à l'anneau du troisième adducteur, et se divise en deux branches, l'une rotulienne, l'autre jambière, qui se dirige le long de la face interne de la jambe et du pied jusqu'à la partie interne du gros orteil

Arcade crurale. - L'arcade crurale est une dépendance des aponévroses de l'abdomen; elle laisse entre elle et l'os iliaque un vaste espace triangulaire, qui établit la communication entre l'abdomen et le membre inférieur; cet espace est rempli par le muscle psoas iliaque, le nerf crural, la veine, l'artère fémorale et le muscle pectiné. L'arcade crurale se compose, d'ailleurs, de deux parties : une portion directe et une portion réfléchie. La portion directe forme le pilier externe ou inférieur du canal inguinal. La portion réfléchie, beaucoup plus petite, triangulaire, et désignée sous le nom de ligament de Gimbernat forme la partie interne du pourtour de l'anneau crural.

Canal ou Anneau crural.  - C'est un espace limité en avant l'arcade fémorale, en arrière par le pubis recouvert muscle pectiné et de sa gaine fibreuse d'enveloppe, en dedans par la base du ligament de Gimbernat, et en dehors par la veine fémorale et la gaine des vaisseaux fémoraux. Par l'anneau crural peut s'introduire une portion de l'intestin et c'est cet accident qui constitue la hernie crurale. (Dr L.-H. Petit / NLI).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.