.
-

Les Bouvreuils
Pyrrhula
Les Bouvreuils constituent le genre Pyrrhula (Brisson) dans la grande famille des Fringillidés. Ce sont des Passeriformes de petite taille, à peine plus gros que des Moineaux et remarquables par la forme de leur bec, qui est fortement bombé dans tous les sens et dont la mandibule supérieure dépasse la mandibule inférieure. Leurs narines sont arrondies et cachées sous les plumes frontales; leurs ailes courtes et assez aiguës ; leurs tarses moins hauts et leurs doigts moins développés que ceux des Serins, des Pinsons et des Moineaux; mais leur queue affecte la même forme, légèrement échancrée, que chez ces derniers oiseaux.

On rencontre des Bouvreuils dans les régions froides et tempérées de l'Europe et de l'Asie. Ils ne s'égarent que rarement dans le nord de l'Amérique. En France, le genre Pyrrhula est représenté par le Bouvreuil commun (Pyrrhula vulgaris Tem. ou P. europaea L.) ; sur d'autres points de l'Europe par le Bouvreuil ponceau (P. major Brehm ou P. coccinea de Sélys); au Japon et en Sibérie par le Bouvreuil à ventre gris (P. griseivenifer Lafr.); en l'Inde et au Népal par le Bouvreuil du Népal (P. nepalensis Hodgs.) et le Bouvreuil à tête rouge (P. erythrocephala Vig.), etc. 

Tous ces oiseaux ont les mêmes moeurs; ils vivent dans les forêts, se nourrissent de bourgeons, de graines nues ou renfermées dans des baies, de semences tombées sur le sol et aussi de petits insectes; en automne, ils se réunissent à d'autres individus de leur espèce pour former des bandes plus ou moins nombreuses qui errent à travers la campagne, mais durant la belle saison, ils restent appariés et nichent dans les bois, au milieu des fourrés. Leur nid, placé sur un arbre peu élevé, mais toujours soigneusement caché, est fait de brindilles de pins, de sapins on de bouleaux, auxquelles succède intérieurement une couche de radicelles garnie elle-même d'herbes, de mousses, de poils et de crins. II renferme, vers le mois de mai, des oeufs arrondis, d'un vert clair ou bleuâtre, marqués de points et de raies brunes et violacées.

Le mâle du Bouvreuil commun, en plumage de noces, a le sommet de la tête, le tour du bec, la orge, les ailes et la queue d'un noir lustré à reflets bleus, la nuque et le dos d'un gris cendré, le croupion et la région sous-caudale d'un blanc pur, la poitrine et la partie supérieure de l'abdomen d'un rouge vif. Cette teinte rouge, qui a valu au Bouvreuil le nom vulgaire de Pivoine, manque chez la femelle, dont les parties inférieures du corps sont grises et qui porte une livrée plus terne et moins élégante que le mâle. Quant aux jeunes, ils ressemblent aux femelles adultes, sauf qu'ils n'ont pas de calotte noire. (E. Oustalet).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.