.
-

Les toundras

Le mot Toundra est emprunté à la langue finnoise où Tountoun désigne les marais et les tourbières couverts de mousses et de lichens. On l'applique à biome que constituent les vastes plaines qui couvrent les régions arctiques, analogues à des steppes glacées. la zone des toundras s'étend au Nord de la zone forestière de l'Europe et de l'Asie, le long de l'océan Boréal, depuis la mer Blanche jusqu'au Kamtchatka; et au Nord de l'Amérique (Barren Grounds). Les parties sèches y alternent avec les marais recouverts de mousse et d'herbes qui rendent le pays impraticable dans les courts mois d'été.
-
Paysage de toundra.
Paysage de toundra, en Alaska.

Peu d'humains peuplent ces régions au delà du 70e degré de latitude Nord; ils sont établis le long de la côte occidentale du Groenland, dans la terra de Cockburn et de Boothia, aux bouches du Mackenzie, et dans l'Alaska, jusqu'aux limites de la Sibérie, excepté dans la vaste presqu'île de Taïmyr et dans la Nouvelle-Zemble.

Les populations de ces parages sont à demi nomades; dans la belle saison, elles remontent au Nord pour chasser et pêcher. Les Inuit du Groenland poussent jusqu'au 82e degré; ils vivent aux îles Carrey par 77°.  Les nomades Samoyèdes, Toungouses (Evenk) du renne et les autres populations arctiques, y errent avec leurs rennes et leurs chiens; seuls les oiseaux abondent sur les cours d'eau, cygnes, oies, plongeons. (A.-M. B.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.