.
-

Les Carabidés
Carabidae
Les Carabidés ou Carabides, désignés fréquemment sous le nom de Carabiques, forment  une famille insectes de l'ordre des Coléoptères. Ils se rapprochent tellement des Cicindèles par la forme des palpes attachées aux lobes de la mâchoire inférieure, qu'on les range parfois dans la même famille. Les Carabidés se distinguent des Cicindèles par leur privation de la dent mobile du lobe interne de la mâchoire. Leur menton est fortement découpé et diversement denté; leurs pattes moins grêles sont plus robustes, et trois ou quatre articles du tarse des pattes antérieures sont élargis chez le mâle. D'ailleurs leur faciès ne permettra jamais de les confondre avec les Cicindélides.

Leurs mandibules n'ont jamais la longueur qu'elles atteignent chez les Cicindèles et ne sont jamais armées de dents effilées sur leur bord interne. Les élytres atteignent ordinairement l'extrémité de l'abdomen, mais elles sont tronquées et embrassent les côtés du corps; elles sont lisses ou cannelées longitudinalement; ces. cannelures sont simples, ou ponctuées ou interrompues. Les ailes cachées sous les élytres manquent souvent ou sont réduites à des vestiges; lorsqu'elles existent, elles servent peu et plutôt la nuit. L'abdomen compte dans les deux sexes six anneaux généralement; les trois premiers sont fortement soudés entre eux.

Les Carabidés ont souvent des couleurs aussi brillantes que les Cicindélides, mais les tons noirs, verts, rouges cuivreux, bruns bronzés, dominent et donnent à la famille un aspect plus uniforme.

Distribution géographique
Les Carabidés habitent toutes les contrées de la terre; elles semblent prédominer en général sur les autres Coléoptères dans les parties tempérées ou froides, et affectent des formes caractéristiques dans certaines contrées. Ainsi il en est qui ne se montrent que dans les montagnes et jamais dans la plaine et, vice versa; beaucoup aiment les climats les plus froids, d'autres préfèrent les déserts brûlants.

Moeurs, habitudes, régime. 
Ces insectes fuient bien plus la lumière du Soleil qu'ils ne la recherchent; aussi se tiennent-ils de préférence pendant le jour sous les pierres, sous les mottes de terre, les bois pourris, etc. Ce sont des Coléoptères nocturnes, essentiellement chasseurs et carnassiers.

La tête des larves, portée en avant, est munie de six yeux de chaque côté, les uns arrondis, les autres elliptiques; elle est pourvue d'une armature buccale robuste, mais les mandibules ne servent qu'à maintenir, à blesser la proie et non pas à la broyer; la bouche, d'ailleurs fort rétrécie, ne peut livrer passage qu'à des aliments fluides. Le corps est recouvert de plaques plus ou moins chitinisées, et le segment abdominal, susceptible de se redresser, se bifurque en deux appendices caractéristiques. Les anneaux thoraciques portent six pattes terminées par deux griffes. (A.E. Brehm).

Classification.
On divise les Carabidés en une quarantaine de sous-familles, parmi lesquelles se répartissent pus de 120 genres (en gras les groupes auxquels seront consacrés ultérieurement des articles particuliers dans ce site).
Carabinae Carabus, Calosoma, Procerus.
Aephnidiinae Masoreus
Amblystominae Amblystomus
Anchonoderinae Atranus
Anisodactylinae Anisodactylus, Diachromus
Badistrinae Vadister, Baudia
Bembidiinae Bembidiini : Bembidion, Bembidium, Asaphidion, Cillenus.

Limnastini : Limnastis

Tachyini : Tachys, Tachyta

Brachininae Brachinus, Aptinus, Pheropsophus
Broscinae Broscus, Miscodera
Callidinae Plochionus
Callistinae Callistus, Anomoglossus, Chlaenius
Colliurinae Colliuris, Odacantha.
Cychrinae Cychrus, Scaphinotus, Sphaeroderus
Cymindinae Cymindis
Demetriinae Demetrias
Ditominae Ditomus
Dryptinae Drypta, Galeritula
Dromiinae Dromius, Lionychus, Microlestes, Syntomus.
Elaphrinae Blethisa, Elaphrus
Harpalinae Harpalus, Anthia, Aphaenops, Cratacanthus, Ophonus, Parophonus, Trichotichnus.
Lebiinae Lebia, Somotrichus
Licininae Licinus, Dicaelus, Rembus.
Loricerinae Loricera
Pericalinae Mormolyce
Nebriinae Nebria, Helobia, Leistus, Oreonebria, Pelophila.
Notiophilinae Notiophilus
Omophroninae Omophron.
Oodinae Oodes
Panagaeinae Panagaeus
Patrobinae Patrobus, Deltomerus
Paussinae Hylotorus
Perigoninae Perigona
Pogoninae Pogonus
Pterostichinae Pterostichus, Abacidus, Abax, Agonum, Antisphodrus, Calathus, Dolichus, Dysidius, Euferonia , Eumolops, Gastrellarius, Idiochroma, Laemosthenes, Melanius, Molops, Odontonyx, Olisthopus, Platyderus, Platynus, Poecilus, Pristonychus, Pseudargutor, Sphodrus, Stomis, Synuchus.
Scaritinae Scarites, Aspidoglossa, Clivina, Dineutes, Dyschirius, Shizogenius.
Stenolophinae Stenolophus, Acupalpus, Bradycellus, Dicheirotricus, Trichocellus.
Trechinae Trechus, Aepus, Anophthalmus, Duvaliopsis, Duvalius, Lasiotrechus, Micralymma, Orotrechus, Perileptus, Thalassophilus, Trechoblemus, Trichaphaenops.
Zabrinae Zabrus, Amara
Zuphiinae Zuphium, Polystichus
Autres sous-familles : Migadopinae, Pseudomorphinae

Genres divers : Agonoderus, Calleida, Discoderus, Eccoptoptera, Eudalia, Euryderus, Eurylychnus, Feronia, Geopinus, Hadrocarabus, Megodonthus, Selenophorus.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.