.
-

Champignons
Les Discomycètes
Les Discomycètes  constituent un super-ordre de champignons-ascomycètes. Ils ont pour caractère général la situation des asques à l'extérieur du périthèce qui prend le plus souvent la forme d'une coupe ou d'un disque tapissé par l'hyménium sur sa face supérieure. Cette famille renferme des Ascomycètes où le périthèce peut avoir un développement  très compliqué (Morille, Pezize, Helvelle). L'hyménium peut alors le plus souvent consister en asques rapprochés, claviformes, perpendiculaires à la surface et souvent entremêlés de paraphyses. Les spores formées à leur intérieur sont expulsées à travers une déchirure du sommet des asques et sous la pression du liquide aqueux qu'ils contiennent. Les asques mûrissent ordinairement les uns après les autres, mais ils peuvent arriver à maturité tous en même temps par le passage subit à une atmosphère sèche.

On trouvera dans le tableau suivant un essai de classification simplifiée des Discomycètes (ordres en violet, familles en noir, genres et espèces en marron) :
-

Helotiales. Phacidiacées
Périthèce corné, d'abord clos, puis s'ouvrant en valves, en couvercle ou en fente : Phacidium, Rhytisma, Hysterium, Hypoderma, Lophodermium.
Hélotiacées
Périthèce gélatineux, d'abord clos, puis ouvert; asques proéminant le plus souvent au-dessus des paraphyses :  Helothium, Ascophanus, Geoglossum, Mitrula, Vibrissea, Ryparobius, Bulgaria, Ascobolus (également rangé parmi les Pezizales).
Spathulariacées : Spathularia.
Pézizales.
Périthèce ceracé ou charnu, en forme de coupe, de massue ou de chapeau rabattu, toujours ouvert; asques ne dépassant pas les paraphyses.
Humariacées : Peziza, Humaria.

Les Pézizes (Peziza) sont pour la plupart des champignons charnus, fragiles, ayant plus ou moins la forme d'une coupe. Les Pézizes poussent sur la terre, ou sur le bois en décomposition, les feuilles pourrissantes, etc. On en trouve souvent aux endroits où l'on fait du charbon ou du feu.

On peut consommer sans inconvénient toutes les Pézizes, mais comme ce sont généralement des champignons d'assez petite dimension, on n'en mange que quelques grandes espèces. Les Pézizes ont des couleurs souvent très vives; la couleur rouge avec toute sa gamme est très répandue, mais on en trouve également des jaunes, vertes, lilacées, etc.; la couleur brune est  également fréquente. On peut dire que, dans les Pézizes, toutes les couleurs du spectre sont représentées.

Exemples : Pézize en coupe, Pézize veinée.

Morchellacées : Morchella (morilles), Disciotis.

Les Morilles (Morchella) se composent de deux parties bien distinctes: le réceptacle ou chapeau formé par la réunion de petites cupules ou alvéoles plus ou moins grandes et plus ou moins régulièrement disposées. C'est dans l'intérieur de ces alvéoles que se trouvent les spores ; le chapeau est creux ainsi que le pied. Les Morilles sont des champignons de printemps; toutes sont comestibles et fort recherchées.
Exemples : Morille comestible, Morille conique, Morille semi-libre.

Hevellacées : Helvella, Acetabula, Gyromitra

Les Helvelles (Helvella) dont le réceptacle est charnu, mince, diversement contourné, découpé, et dont les lobes sont couverts à leur partie supérieure par l'hyménium. Les Helvelles ont généralement un pied assez long, souvent rempli de nombreuses cavités.
Exemples : Helvelle crépue, Helvelle lacuneuse

Les Gyromitres (Gyromitra), qui sont intermédiaires entre les Helvelles et les Morilles, sont des champignons à pied plutôt court et à chapeau charnu arrondi,  formé de côtes plus ou moins contournées, rappelant assez bien les circonvolutions du cerveau. Les Gyromitres sont comestibles à l'instar des Helvelles et des Morilles, mais comme ils sont assez rares, nous n'en avons pas figuré.

Discinacées : Discina
Autres familles : Otidéacées, Aleuriacées, Lachnéacées, Ciliariacées.
Léotiales. Léotiacées :  Leotia.
Sarcoscyphacées : Sarcoscypha, Urnula.
Tubérales
Les Tubérales comprennent des champignons qui se développent sous terre. Ils sont globuleux, irréguliers, bosselés, charnus, coriaces, et non susceptibles de s'ouvrir au dehors, d'une façon quelconque, pour laisser sortir les spores; ces dernières sont renfermées dans des thèques réparties dans la masse du champignon.
Tuber (Truffe)
Les Truffes (Tuber) renferment plusieurs espèces qui, toutes, font l'objet d'un commerce important; la plus estimée est celle du Périgord (Tuber melanosporum). Dans toutes les espèces du genre Tuber, les spores sont épineuses.
Exemple : Truffe du Périgord.
Autres ordres : Calicales, Leocanorales (Patellariacées), Elaphomycétales (Onygena, Elaphomyces, Mesophelia).
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - Reproduction interdite.