.
-

Psittaciformes
Les Calyptorhynques
Le genre Calyptorhynchus de Vigors et Horsfield (Trans. Linn. Soc., 1826, t. XV, p. 269) comprend un genre Banksianus de Lesson et comprend des Perroquets australiens qui se rapprochent beaucoup des Cacatoès par leur organisation et par leurs moeurs, mais qui sont de taille plus forte, de formes plus massives et qui portent une livrée beaucoup plus sombre. Le brun foncé, plus ou moins glacé de verdâtre, est en effet la teinte dominante de leur plumage, que viennent égayer seulement quelques taches jaunes ou rouges sur les pennes alaires et caudales, quelques points blancs sur la tête, le corps et les épaules. 

La tête n'est jamais ornée d'une huppe gracieusement recourbée, comme chez certains Cacatoès, mais les plumes de l'occiput sont larges et légèrement érectiles; le bec est court, renflé, recourbé en dessus et fortement dilaté dans sa portion inférieure ; les ailes sont amples, mais assez courtes pour ne recouvrir, lorsqu'elles sont ployées, que la portion basilaire de la queue, dont les pennes sont étagées et relativement bien plus longues que chez les Cacatoès.

Les Calyptorhynques se répartissent en plusieurs espèces qui habitent l'Australie et la Tasmanie, et qui sont désignées dans les catalogues ornithologiques sous les noms de Calyptorhynchus Banksi (Lath.), de C. stellatus (Wagl.), de C. funereus (Shaw.), de C. Baudini (Vig.). 

Ils vivent dans les forêts en bandes un peu moins nombreuses que les Cacatoès, et se nourrissent de graines d'Eucalyptus, de fruits de Banksia et de Casuarina et parfois aussi de chenilles et de larves d'insectes 'xylophages, qu'ils savent découvrir en fouillant l'écorce ou en coupant les rameaux avec leurs mandibules puissantes. Ils nichent dans des trous d'arbres creux, à une assez grande hauteur au-dessus du sol. Leur vol est lourd et pénible; on prétend cependant qu'ils peuvent s'élever à une assez grande hauteur et entreprendre de grands voyages. Tout en volant ils font entendre un cri lugubre, une sorte de croassement, dont les notes diffèrent légèrement d'une espèce à l'autre. (E. Oustalet).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.