.
-

Thierry

Thierry (Augustin), historien, né en 1795 à Blois, mort en 1856, sentit naître en lui, au collège même, le goût de l'histoire pittoresque en lisant les Martyrs de Chateaubriand, entra en 1811 à l'École normale, professa quelques mois à Compiègne, puis s'attacha au réformateur Saint-Simon et publia avec lui quelques écrits où il prenait le titre de son fils adoptif, mais rompit dès 1817 une association qui ne pouvait convenir à son esprit juste et indépendant. 

Après avoir pendant quelques années milité dans la presse libérale, il fit paraître en 1820, dans le Courrier français, ses Lettres sur l'Histoire de France, où il développait des idées neuves qui devaient régénérer l'histoire de France; il donna en 1821 son Histoire de la conquête de l'Angleterre par les Normands, ouvrage fait sur les sources originales et qui marqua une nouvelle ère pour l'histoire : on y trouvait en effet; avec des révélations inattendues sur la lutte des deux populations anglo-saxonne et normande, une couleur locale d'une vérité saisissante et des formes dramatiques qui donnaient au récit un vif intérêt.

Frappé de cécité par suite de travaux trop assidus, il n'en continua pas moins à se livrer à l'étude avec l'aide de personnes intelligentes et dévouées, et put même composer plusieurs ouvrages nouveaux : Récits mérovingiens (1840); Monuments de l'histoire du Tiers état  (1849-56); Histoire de la formation et des progrès du Tiers état (1853). 

Augustin Thierry avait été nommé en 1830 membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. L'Académie française lui décerna le prix Gobert. A la patience et à l'érudition d'un bénédictin, cet historien unissait l'art d'un grand écrivain et l'imagination d'un poète :  Chateaubriand voyait en lui l'Homère de l'histoire. 

Furne et Didier ont publié ses Oeuvres complètes (1846-47, 8 v. in-18). Guigniaut a lu en 1862 à l'Académie des inscriptions une Notice historique sur Augustin Thierry, où il a parfaitement apprécié ses écrits et son caractere.
-

Augustin Thierry
Buste d'Augustin Thierry, à Blois. Photo : © Serge Jodra, 2010.
Thierry (Amédée), frère cadet du précédent (1797-1873), membre de l'Académie des sciences morales et politiques, s'est aussi fait un, nom par de grands travaux historiques : Histoire de la Gaule sous l' administration romaine; Histoire des Gaulois depuis les temps les plus reculés; Histoire d'Attila, etc.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.