.
-

Carrel (Armand). - Ecrivain politique, né à Rouen en 1800, d'une famille de commerçants, servit quelque temps comme sous-lieutenant, passa en Espagne en 1823, et s'enrôla dans un bataillon français qui combattait pour les Cortès; fut pris et traduit devant un conseil de guerre, et n'échappa qu'avec peine à une condamnation capitale (1824); fonda au commencement de 1830, avec Thiers et Mignet, le National, feuille qui dès son apparition exerça une grande influence sur l'opinion; devint après la révolution de Juillet le rédacteur en chef de ce journal, et y professa ouvertement les doctrines républicaines. Il eut par suite à soutenir plusieurs procès de presse  dont un en 1834, devant la Cour des Pairs : il se défendit-lui-même et montra une grande hardiesse. Il périt de la manière la plus malheureusee en 1836, tué dans un duel politique. Carrel exerçait un grand empire sur son parti : seul peut-être il eût pu le discipliner; il a mérité l'estime de ses adversaires mêmes par la loyauté de son caractère. Outre ses articles de journaux, on a de lui : Résumé de l'histoire des Grecs modernes, 1825; Histoire de la contre-révolution en Angleterre, 1827; Essai sur la vie et les écrits de Paul Louis Courier (en tête des Oeuvres de cet écrivain). Littré et Paulin ont publié en 1857-1858 ses Oeuvres potiliques et littéraires avec une Notice biographique.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.