.
-

Thymus (anatomie), thymos des grecs. - Espèce de glande vasculaire, dont l'existence transitoire est propre au premier âge de l'humain et des autres vertébrés. De couleur rosée chez le foetus, il prend plus tard une teinte jaunâtre; sa consistance est très molle et presque pulpeuse; tout le monde connaît le Ris de veau que l'on sert sur nos tables, c'est le thymus du veau. 

Cet organe est situé dans la partie supérieure de la poitrine, entre le péricarde et le sternum, débordant un peu sur la partie antérieure du col où il se rapproche de la glande thyroïde. Il est composé de deux parties de volume inégal, réunies sur la ligne médiane du corps, renfermées dans deux membranes, l'une fibreuse et l'autre celluleuse; sa substance propre est constituée par des lobes se divisant et se subdivisant en lobes et en lobules de plus en plus petits, dans les interstices desquels serpentent des artérioles et des veinules.

Chez l'humain, le thymus apparaît vers le troisième mois de la vie intra-utérine; vers la fin de la deuxième année après la naissance il commence à décroître, et à 20 ou 25 ans il n'en existe plus que quelques vestiges. 

Thymus.
Le thymus (d'après L. Testut, Anatomie humaine). - 1, trachée. - 2, corps thyroïde. - 5 et 6,  lobes du thymus. - 8, péricarde. - - 9 et 9', poumons tirés en dehors.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.