.
-

Principe de Contradiction, principe général dans lequel viennent se résoudre et par lequel sont condamnées toutes les contradictions particulières. On l'énonce ordinairement ainsi : Il est impossible qu'une chose soit et ne soit pas en même temps. Kant, trouvant que la valeur logique de ce principe ne doit pas être restreinte par les rapports de temps, attendu qu'une même chose peut successivement être et n'être pas, veut qu'on en modifie l'expression de la manière suivante : Un attribut qui répugne à une chose ne lui convient pas. Le principe de contradiction est encore susceptible d'autres formules; celles-ci, par exemple : Ce qui est vrai du genre est vrai de toute espèce contenue dans ce genre; Ce qui est vrai des quantités en général est vrai des nombres; autrement, étant vrai des quantités, et faux des nombres qui sont eux-mêmes des quantités, il serait vrai et faux tout à la fois; - ou bien encore : Si une idée est contenue dans une autre, et celle-ci dans une troisième, la première est contenue dans la troisième. C'est sous cette dernière forme qu'on applique le plus commodément le principe de contradiction à la théorie du raisonnement démonstratif (Démonstration), dont tout le mécanisme est fondé sur les rapports que présentent entre eux les termes dont il se compose. (B-E.)
.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.