.
-

Bénévent

Bénévent, Beneventum. - Ancienne ville forte d'Italie, à 220 kilomètres au Sud-Est de Rome, sur le Calore. Belle cathédrale; antiquités, parmi lesquelles on remarque un arc de triomphe de Trajan, en marbre de Paros. 

L'arc de Bénévent.
Cet arc honoraire romain était appelé, dès le commencement du Moyen âge, la Porte d'Or, peut-être parce que les décorations en étaient primitivement dorées. Il est imité de celui de Titus à Rome, et fut construit en l'an 114 ap. J.-C. II a 16 m de hauteur, et l'on pense qu'Apollodore en fut l'architecte. C'est une arcade simple : à droite sont représentés des traits de la vie de Trajan, à gauche plusieurs dieux et déesses. Les deux colonnes qui encadrent ces scènes de chaque côté de l'arc sont d'ordre composite, avec base attique; elles reposent sur un stylobate commun. L'architrave, la frise et la corniche sont admirablement proportionnées à la masse de l'édifice. L'attique offre, sur un avant-corps, une inscription en l'honneur de Trajan, et, dans les renfoncements, de gros bas-reliefs.

Histoire.
La ville de Bénévent, dont on attribuait la fondation à Diomède, appartint d'abord aux Samnites. Elle portait alors le nom de Haloeis ou Maleventum; mais les Romains, s'en étant emparés après y avoir battu Pyrrhus (275), changèrent ce nom, qui semblait de mauvais augure, en celui de Beneventum, nom qui a un sens opposé. Hannibal l'assiégea en vain. 

Elle appartenait encore à l'empire d'Orient, lorsqu'en 545 le Goth Totila la prit et la ruina; bientôt après, elle fut relevée parle roi lombard Autharis (589), qui l'érigea en duché. Après la chute de l'empire lombard, ce duché fut longtemps gouverné par des ducs et des princes particuliers. En 1047, les Vikings s'en emparèrent; mais ils en furent chassés par l'empereur Henri III, qui en 1053 céda le duché au pape Léon IX, son parent. Il fut alors considéré comme domaine de l'Eglise.

Le roi de Naples Ferdinand I posséda cette ville de 1769 à 1774; en 1806. Napoléon l'érigea en principauté en faveur de Talleyrand; elle fut rendue au pape en 1814 et devint le chef-lieu d'une délégation romaine, qui était enclavée dans la Principauté ultérieure du royaume de Naples et ne comptait guère que 25 000 habitants. Elle a été annexée en 1860 au nouveau royaume d'Italie

Il se livra près de Bénévent, en 1266, une bataille dans laquelle Mainfroi perdit la couronne et la vie, et par suite de laquelle Charles d'Anjou resta maître de Naples et de la Sicile. (B. / A19).

Bénévent. - Commune de France, dans le département de la Creuse, à 24 kilomètres au Nord-Est de Bourganeuf. Ancienne abbaye, où l'on conservait les reliques de Saint Barthélemy, apportées en France de Bénevent en Italie.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006 - 2013. - Reproduction interdite.