.
-

Attique

L'attique est l'ordonnance supérieure d'un édifice, située au-dessus de la corniche principale et formant un étage bas. Les attiques forment le couronnement de la masse de l'édifice s'il n'y a pas de toit apparent (façade principale de l'Opéra de Paris), et s'il y a un toit apparent ils forment une transition entre l'ordre et la toiture (Louvre de Pierre Lescot). 

Les attiques peuvent être simples, c. -à-d. nus, ou bien percés de baies carrées ou mezzanines, ou décorés d'ordres, de pilastres plus ou moins richement ornés, avec ou sans base ou chapiteau. Leurs corniches sont complètes ou architravées.

Les arcs de triomphe romains portent tous des attiques plus ou moins riches, avec ou sans ressauts. Les attiques sont continus ou discontinus; quand ils servent de parapet à une terrasse ou à une plate-forme, ils prennent le nom d'attique de comble.

Dans les cheminées de la Renaissance ou Louis XIII et Louis XIV, on nomme attique la partie du coffre qui est comprise entre la cheminée proprement dite et le plafond. 0n l'orne de peintures ou de sculptures. (H. Saladin).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.