.
-

Panicule (botanique), du latin panus = épi. - On nomme ainsi un mode d'inflorescence résultant d'un assemblage de fleurs portées par des pédoncules rameux d'autant plus longs qu'ils sont plus inférieurs, ce qui donne habituellement à la panicule la forme pyramidale comme dans les Yuccas et les Agaves. L'inflorescence en panicule se rencontre très fréquemment dans la famille des Graminées, ainsi : dans les bromes, la canne à sucre, les avoines, les paturins, les fetuques, etc. Dans les joncs diffus et sylvestre, plusieurs rhubarbes et oseilles, elle est très rameuse.

Panicule de l'avoine élevée.

La panicule est dite lâche lorsque les pédoncules secondaires, tertiaires, etc., sont longs, flexibles, éloignés les uns des autres, inclinés à leur sommet comme dans la Yucca gloriosa, l'avoine élevée, le brome des champs, etc: Elle est divariquée, c'est-à-dire que ses ramifications s'écartent les unes des autres dans tous les sens, en formant des angles très ouverts, comme dans le Prenanthes muralis, la gypsophile paniculée, la renouée divariquée, etc. On dit que les épis sont paniculés lorsque leurs ramifications sont disposées en panicules comme dans la verveine officinale, la menthe à feuilles rondes etc. (G-s.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.