.
-

Reggio di Calabria
Reggio du Calabria est une ville d'Italie, à la pointe Sud-Ouest de la péninsule, au bord du détroit de Messine; 185.000 habitants. Etagée sur les pentes des collines fertiles, elle conduit jusqu'au port ses rues larges et régulières, ornées d'édifices modernes. Reggio est l'antique Rhegium, la plus ancienne colonie grecque d'Italie après Cumes, fondée en 743 av. J.-C. par les Chalcidiens et les Messéniens. Elle prospéra rapidement sous sa constitution aristocratique et la direction des familles messéniennes fut en lutte avec Locres, devint le centre des pythagoriciens après la mort de Pythagore

Le tyran Anaxilas (494-476), maître de Zancle qu'il dénomma Messana (Messine), s'empara également de Rhegium, qu'il gouverna avec habileté et modération. Ses fils furent évincés en 461. Les Rhégiens refusèrent d'assister les Athéniens contre Syracuse. Mais quand Denys eut subjugué les colonies chalcidiennes de Sicile, il s'attaque à Rhegium qui arma contre lui 50 trirèmes et 6600 soldats (399). Après une lutte prolongée, l'échec du siège de 390, la victoire remportée par Denys sur les Grecs d'Italie au bord de I'Helorus, lui assura l'avantage (389). 

Rhegium livra ses vaisseaux et paya 300 talents, mais ne put qu'ajourner l'attaque finale. Après un siège de onze mois, la ville affamée dut se rendre : le général Phyton fut supplicié, les habitants vendus comme esclaves, les édifices rasés. Rhegium ne se releva pas de ce désastre. En 354, elle se débarrassa de la garnison du jeune Denys. En 279, 4000 Campaniens appelés pour résister à Pyrrhus égorgèrent la population mâle et s'installèrent à sa place; les Romains les réduisirent et les mirent à mort en 270. Les survivants de l'ancienne population furent rappelés. 

Durant les Guerres puniques, Rhegium demeura obstinément fidèle à Rome. Ce fut ensuite un point d'appui d'Octave contre Sextus Pompée; Auguste en fit une colonie sous le nom de Rhegium Julium. Elle prospéra sous l'Empire romain, comme lieu de passage vers la Sicile. En 410 ap. J.-C., Alaric s'en empara; de même Totila en 549, puis les Sarrasins, que les Pisans y défirent en 1005, puis Robert Guiscard en 1060. Au XVIe siècle, les Turcs la pillèrent. Les tremblements de terre de 1783 et 1841 la renversèrent. Le 19 août 1860, les Garibaldiens débarquèrent auprès de Reggio qu'ils prirent, le 23, après avoir battu les troupes royales. (A.-M. B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.