.
-

État des États-Unis
Arkansas
L'Arkansas est un Etat des Etats-Unis. Il a pour limites : au Nord l'Etat du Missouri, à l'Est le Mississippi, qui le sépare des Etats du Tennessee et du Mississippi, au Sud la Louisiane, au Sud-Est le Texas, à l'Ouest l'Oklahoma. Sa superficie est de 33 millions d'acres ou 135,000 km² (un peu plus du quart de la superficie de la France). Sa largeur, de l'Est à l'Ouest, varie de 275 à 400 km. Il embrasse, du Nord au Sud, de 380 à 400 km. 

L'Etat est divisé en 74 comtés. La capitale est Little Rock, ville de 193 500 habitants (700 000 pour l'agglomération), sur la rivière Arkansas, à peu près au centre du pays. C'est " la petite Rochelle » des anciens voyageurs français, nom qu'ils donnèrent à un banc rocheux, sur laquelle la ville a été bâtie depuis. Ces voyageurs n'avaient pu apercevoir une seule pierre sur tout le parcours des 450 km de rives basses et sablonneuses qui séparent ce point de l'embouchure de la rivière. Little Rock est la seule ville un peu importante de l'Etat. Hot-Springs, Pine-Bluff, Texarkana, Helena, Van-Buren et Fort-Smith ont de 3000 à 3500 habitants. Van-Buren et Fort-Smith, situés sur la rivière Arkansas, près de la frontière occidentale, étaient autrefois le centre d'un commerce assez actif avec le territoire indien (auj. l'Oklhaoma).

La configuration physique présente trois zones distinctes. La partie orientale, à l'Ouest du Mississipi, sur une largeur de 50 à 160 km, appartient à l'immense plaine d'alluvion qui s'étend, uniformément plate et basse, depuis le confluent de l'Ohio et du Mississippi jusqu'à l'embouchure du grand fleuve dans le golfe du Mexique. Le sol est détrempé par les inondations périodiques du Saint-Francis, de l'Arkansas et du Mississippi, couvert de forêts marécageuses où dominent le cyprès, le sycomore, le noyer, le chêne blanc, parsemé d'innombrables étangs, lacs, lagunes et bayous qui, tour à tour, portent leurs eaux au Mississippi ou sont alimentés par lui. Le terrain, dans la partie centrale de l'Etat, se consolide, s'élève et présente l'aspect d'une prairie légèrement ondulée. Dans l'Ouest courent quelques chaînes de montagnes. les Ozark d'une hauteur moyenne de 500 mètres, les monts Boston, les monts Masserne ou Washita. Au delà de cette zone montagneuse et vers l'Ouest s'étend une plaine de plus en plus élevée. 

L'Arkansas est arrosé par un grand nombre de cours d'eau dont la direction générale est du Nord-Ouest au Sud-Est et qui vont se déverser dans le Mississippi. Les principaux sont, du Nord au Sud : le Saint Francis, le White River, l'Arkansas qui a donné son nom à l'Etat, le Washita, le Red River. Le Mississippi arrose le front oriental de l'Etat sur plus de 560 km, par suite de nombreuses sinuosités, sans que, sur toute cette étendue de rives, la nature du sol offre un seul emplacement favorable pour une ville importante. Le Saint Francis se répand indéfiniment par-dessus ses bords variables, sans lit régulier, large parfois de 30 km, sans cesse obstrué de troncs d'arbres, d'amas de terres emportées, de détritus végétaux. Le cours du White River, long de 1000 km, appartient tout entier à l'Etat, sauf un bref détour au Nord dans le Missouri. La rivière Arkansas, qui sort des Montagnes Rocheuses, traverse l'Etat dans toute sa partie centrale, du Nord-Ouest au Sud-Est, avec un cours extrêmement tortueux. Le Washita prend sa source dans les monts Ozark et arrose, au Sud, une région fertile et pittoresque. 

Le climat est tempéré, mais sujet à de fréquentes et brusques variations, le territoire étant peu protégé contre les vents froids du Nord qui rendent parfois l'hiver cruel dans le grande plaine du centre des Etats-Unis. Les trois autres saisons sont très favorables à l'agriculture.
-

Arkansas : champs de coton sur une vieile publicité.
Une vieille publicité (ca. 1888) pour les remèdes de la Cotton Bale Medicine Co.,
une entreprise basée à Helena, en Arkansas. On y voit une évocation
du vieux Sud : des Afro-Américains sont à l'œuvre dans les champs de coton,
tandis que des bateaux à vapeur naviguent sur la rivière, au fond..

L'Arkansas est un Etat essentiellement agricole (culture du coton principalement, mais aussi maïs, blé, tabac, fruits,etc.). La région montagneuse (Ozark, Washita Mountains) renferme de grandes richesses minérales (fer, plomb, cuivre, zinc, gypse). Le charbon et le sel abondent. Dans la haute vallée du Washita se trouve un immense lit de novaculite. A Hot-Springs, dans le même district, sont exploitées des sources d'eau chaudes et sulfureuses.

Histoire de l'Arkansas. - La région de l'Arkansas a été visitée au XVIe siècle par l'Espagnol de Soto, au XVIIe siècle par Marquette, La Salle et Tonti. En 1685, des Français fondèrent Arkansas Post. Le pays était compris dans l'immense territoire désigné sous le nom de Louisiane, vaguement délimité, que les Etats-Unis achetèrent, en 1803, des Français. En 1812, cette région ayant été divisée en Etat de la Louisiane au Sud et territoire du Missouri au Nord, l'Arkansas fit quelque temps partie de celui-ci. Il fut organisé en territoire particulier avec ses limites actuelles en 1819, et admis comme Etat dans l'Union en 1836. Pendant la guerre de la sécession, l'Arkansas prit parti pour le Sud et devint le théâtre des opérations des généraux Van Dorn, Price et Mac-Culloch contre les troupes nationales commandées par le général Curtis. Van Dorn fut battu à Pea Ridge ou Elk Horn (mars 1862) et les fédéraux occupèrent la capitale Little Rock en 1863. Sous la présidence de Johnson, le congrès admit l'Arkansas à rentrer dans l'Union, après qu'une convention populaire eut voté une constitution nouvelle conforme aux lois fédérales de reconstruction, reconnaissant l'abolition de l'esclavage. En 1874 fut votée une autre constitution, reposant toutefois sur les mêmes principes que la précédente.
L'Arkansas n'a commencé à être sérieusement colonisé que dans les premières années du XIXe siècle. En 1820, il ne comptait que 14,000 habitants. La population s'est élevée à 97,000 habitants en 1840, à 209,000 en 1850, 435,000 en 1860, 484,000 en 1870, et 802,000 en 1880. Aujourd'hui, l'Arkansas compte 2,9 millions d'habitants.  (A. Moreau).
.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Etats-Unis]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.