.
-

Inventaires > Les mots de la matière > L
L
Labradorite. - La labradorite ou labrador, nommée aussi feldspath opalin, dont une variété, connue sous le nom de pierre de Labrador, est un minéral remarquable par des reflets presque aussi brillants que ceux de l'opale, et colorés ordinairement en bleu et en vert ou en jaune doré, se détachant sur un fond gris obscur; c'est un silicate double d'alumine et de chaux avec soude, potasse et magnésium; ses formes cristallines dérivent d'un prisme oblique à base parallélogramme obliquangle, de 119° et 61°, inclinée de 65° et 115° sur les pans du prisme. On y reconnaît 4 clivages non perpendiculaires; l'un d'eux est parfait, l'autre assez facile, et ils sont inclinés à 94° 1/2 l'un sur l'autre. La labradorite se dissout dans l'acide chlorhydrique; sa densité est de 2,71. Cette variété de feldspath se rencontre dans l'euphotide, l'hypersthénite, la dolérite, le mélaphyre, le basalte.

Lac. - Grande étendue d'eau entourée de terre de tous côtés.

Lagrange (points de). - Points particuliers situés dans le plan orbital de deux corps célestes en orbite autour de leur centre de gravité mutuel. Les caractéristiques du champ de gravitation au voisinage de ces points,, qui sont au nombre de cinq et sont notés L1, L2, L3, L4 et L5, sont telles que des orbites stables sont possibles autour d'eux pour un corps de masse tendant vers zéro (Astéroïdes). 

Lagune. - Les lagunes sont des étendues d'eau peu profondes qui se forment sur les parties basses des rivages, principalement entre les bras des fleuves à deltas ou dans leur voisinage, et sont séparés de la mer par des flèches ou cordons littoraux, qu'interrompent de fréquentes ouvertures.  On les rencontre aussi sur des rivages où ne débouche aucun fleuve, mais dont le sol est très abaissé et baigné par des mers peu profondes et limoneuses : la principale de ces lagunes est la mer Putride, formée par la mer d'Azov entre la côte orientale de Crimée et la flèche d'Arabath, et qui présente une étendue de plus de 2 000 kilomètres carrés. On nomme aussi lagunes des réunions d'îlots nombreux et bas, sur une côte maritime. Les Pays-Bas en ont beaucoup, et Venise entière est bâtie sur des lagunes de ce genre, formant une série de petites baies que des barrages naturels appelés lido (rivage) séparent de la mer. (C. P.).

Lande. -

Lanthane (symb : La). - Elément chimique de numéro atomique 57.  C'est le premier élément de la série des terres rares appelées  lanthanides qui font partie des terres rares.  Masse atomique : 138,9.

Lapis lazuli (lazulite). - Le lapis-lazuli, appelé aussi azulite et vulgairement pierre d'azur, est un silicate d'alumine et de soude, mêlé d'un peu de soufre et d'oxyde de fer : il raye le verre et a une densité moyenne de 2,85. Il est très rare de le rencontrer cristallisé; ordinairement il est en masse compacte. Ce minéral, qui est remarquable par sa belle couleur bleue, appartient aux terrains granitiques. On le trouve en Sibérie, près du lac Baïkal, dans la Boukharie, dans le Tibet et dans plusieurs autres régions de la Chine. Le lapis-lazuli est fort recherché et toujours d'un prix fort élevé, lorsqu'il est en masses d'un certain volume. On l'emploie alors en placage pour les ornements intérieurs de chapelles, de salons; etc. Les morceaux moins volumineux servent à orner des bracelets, des bijoux, divers petits meubles, etc. Les moindres fragments sont employés pour préparer la couleur bleue désignée par les peintres sous le nom d'outremer. Il y a des variétés de lapis-lazuli qui sont mélangées de parties blanches, et ont quelquefois des pyrites inaltérables qui, se dessinant en jaune d'or sur le fond bleu, produisent un assez bel effet. On fabrique cependant pour la peinture des quantités considérables d'outremer artificiel, qui ne le cède en rien au naturel. 

Latitude. - Distance angulaire d'un lieu à l'équateur de la Terre ou d'une autre planète. Il y a lieu de distinguer la latitude géographique, qui est l'angle formé par la verticale d'un lieu avec le plan de l'équateur, et la latitude jgéocentrique, angle formé avec l'équateur par la ligne qui joint le centre de la terre au lieu considéré; la latitude géocentrique est plus petite que la latitude géographique. Si l'on suppose la Terre sphérique les deux latitudes se confondent, et l'on peut dire que la latitude d'un lieu est mesurée par l'arc du méridien du lieu compris entre ce lieu et l'équateur. Ou la compte de 0° à 90°, à partir de l'équateur; elle est boréale ou australe, ou encore positive ou négative. suivant que le lieu est dans l'hémisphère nord ou dans l'hémisphère sud. On démontre que la latitude d'un lieu est égale à la hauteur du pôle au-dessus de l'horizon du lieu (angle que fait la ligne des pôles avec l'horizon du lieu).

Lave. - Roche en fusion rejetée par les volcans. Les laves représentent de la roche en fusion, et forment de gigantesques coulées, qui recouvrent
d'immenses surfaces. La lave se solidifie rapidement au contact de l'air, et les scories de la surface prennent une structure tourmentée comme dans les cheires de l'Auvergne. Ce sont les laves basaltiques entrées en contact avec l'eau au moment de leur émission, qui donnent lieu aux belles colonnades naturelles de Borl. d'Antrim, etc.

Lawrencium (Lr). - Corps simple de numéro atomique 103; masse atomique : 262. Synthétisé pour la première fois en 1961 . 

Lentille. -

Lentille gravitationnelle. -

Lepton. - Les leptons forment la famille de particules élémentaires insensible aux intercations fortes. C'est la famille de l'électron et du neutrino.

Lever d'un astre. -

Lias. - Ensemble de terrains du Jurassique inférieur. Le Lias, formé de plusieurs couches de terrains sédimentaires, s'étage entre 200 et 176 millions d'années. Il succède au Keuper (Triassique supérieur) et précède le Dogger (Triassique moyen).

Libration. - On donne ce nom au balancement apparent de la Lune vue depuis la Terre. On lui reconnait plusieurs composantes en latitude et en longitude.

Lignite. - Le lignite est un charbon d'origine végétale qui ne contient que 55 à 75 % de carbone. Il est noir ou brun. Le jayet, bien connu en bijouterie, en est une variété.

Limbe. - Bord apparent d'un astre.

Liquide. - L'état liquide est caractérisé par une grande mobilité des molécules qui est suffisante pour que les liquides prennent la forme des vases qui les contiennent; il se distingue en cela des corps solides dont la cohésion est assez considérable pour que les corps solides gardent indéfiniment leurs formes. Certains corps peuvent être considérés comme intermédiaires entre les solides et les liquides, parce que, abandonnés à eux-mêmes, ils se déforment lentement sous l'action de la pesanteur. L'état liquide se distingue de l'état gazeux en ce que le volume d'un liquide est à peu près indépendant de la pression qu'il supporte; sa compressibilité est de l'ordre de celle des corps solides, tandis qu'il en est tout autrement pour les gaz. Les liquides et les gaz ont cependant certaines propriétés générales communes, et l'on désigne quelquefois sous le nom de fluides les liquides et les gaz, lorsqu'on les étudie à ce point de vue. C'est ainsi que certains principes de l'hydrostatique, le principe d'Archimède en particulier, s'appliquent aussi bien aux gaz qu'aux liquides. L'action de la pesanteur sur les liquides est étudiée en hydrostatique et en hydrodynamique. Bien que la cohésion des liquides soit faible comparée à celle des solides, elle n'est pas nulle cependant, et les phénomènes de capillarité sont produits par des actions mutuelles des molécules liquides; on peut même par certains artifices soustraire les molécules liquides à l'action de la pesanteur et voir les états d'équilibre que prennent alors les liquides soumis aux seules actions moléculaires. Les phénomènes de frottement sont dus aussitôt à l'action mutuelle des molécules des liquides en mouvement. (A. Joannis).

Lithium (Li). - Métal alcalin qui existe dans le triphane, le lépidolithe, etc. C'est  le corps simple de numéro atomique 3; masse atomique : 6,94. Le lithium est un métal blanc comme l'argent. C'est le plus léger de tous les solides : sa densité est 0,59, son poids atomique 6,94 ; il fond à 186°C et bout à une température supérieure à 1400°C. Il se ternit à l'air humide et décompose l'eau à froid ; il attaque le verre et la porcelaine à des températures inférieures à celle de sa fusion. Le minerai le plus abondant est le lépidolithe, qui est un mica lithinifère renfermant jusqu'à 5% de lithine (oxyde de lithium).

Lithosphère. - Partie solide de la sphère terrestre reposant sur le manteau. La croûte terrestre est la partie superficielle de la lithosphère.

Lobe de Roche. - Région de l'espace, à entourant une étoile appartenant à un système binaire et dans laquelle cette étoile a une action gravitationnelle prépondérante.

Loess. -  Limon fin, sans stratification ni fossile. Le loess est essentiellement un dépôt de vallées et de flancs de coteaux. C'est en général un limon argilo-sableux, souvent très fertile; en France, il constitue le limon des plateaux de la Picardie et de la Beauce. En Belgique, dans la vallée du Rhin, en Chine surtout, il atteint un très grand développement. Son origine a été très discutée. Après l'avoir envisagé tantôt comme un limon de crue, tantôt comme un dépôt glaciaire, tantôt comme un produit autochtone de désagrégation superficielle des roches, on est généralement d'accord pour lui attribuer une origine éolienne, avec altération par l'action fluviatile. C'est une accumulation de poussières résultant de la désagrégation de roches diverses et transportées par le vent souvent à de grandes distances, sur les terrains désertiques des périodes interglaciaires.

Loi*. - Rapport constant et invariable qui unit deux phénomènes.

Longitude. - Angle que fait le méridien d'un lieu avec un méridien convenu. appelé premier méridien.

Longueur*. - Grandeur physique linéaire fondamentale permettant de définir la distance entre deux points de l'espace. Dimension : [L].

Longueur d'onde. -

Lumière. -

Lumière cendrée. - Lumière réfléchie par la surface du sol de la Lune quin'est pas éclairée dirctement par le soleil.  Cette faible lumière  correspond à la réflexion de la lumière en provenance de la partie de la Terre, qui est, elle,  éclairée par le Soleil. C'est, si l'on veut le "clair de Terre" sur la Lune.

Lumière zodiacale. - Faible lumière observable à proximité de l"cliptique et qui correspond à la diffusion de la lumière solaire par de fines poussières interplanétaires dispersées le long du plan de l'écliptique (nuage zodiacal).

Luminance. -

Luminosité. - Le terme de luminosité ou de flux lumineux correspond à celui de puissance, quand il est appliqué à un rayonnement électromagnétique. Il s'agit donc de la quantité d'énergie rayonnée - dans toutes les directions - sous forme de photons par une source (lumineuse...) par une unité de temps. La luminosité se mesure en watts ou en joules par seconde. 

Luminosité d'un instrument - On parle de la luminosité d'un instrument optique (et plus spécialement astronomique) pour rendre compte de sa capacité, directement liée à la surface de son objectif, à collecter de la lumière. Un télescope de 2 m (= 2000 mm) de diamètre est ainsi 2000²/6² = 111 111 fois plus plus lumineux que l'oeil humain (dont le diamètre de la pupille est estimé à 6 mm).

Lunaison. - On appelle lunaison (ou mois synodique) l'intervalle entre deux nouvelles lunes (Phase). Elle dure 29 j 12 h 44 mn. Dans les calendriers lunaires utilisés en Islam, la première observation du croissant lunaire marque le début des mois, qui ont donc en théorie la durée d'une lunaison, mais en pratique une durée variable, en raison du mode de détermination.

Lunette*. -

Lutécium (Lu). - Corps simple de numéro atomique 71; masse atomique : 174,97. Reconnu en 1907, c'est un métal mou, gris argenté. 

.


Les mots de la matière
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2020. - Reproduction interdite.