.
-

La rivière Arkansas
L'Arkansas est un rivière de l'Amérique du Nord, affluent de droite du Mississippi. C'est, après le Missouri, avec lequel il a une ressemblance frappante, le plus considérable des tributaires du grand fleuve. Ainsi la rivière Plate du Nord (North Platte) et le haut Arkansas, le Kansas et la rivière Canadienne, le bas Missouri et le bas Arkansas semblent être le même courant reproduit identiquement à 4 degrés de distance. 

L'Arkansas prend sa source dans les monts du Colorado par 39° de latitude Nord et 108° de longitude Ouest, à une altitude d'environ 3000 m. Il a un cours rapide sur une pente si forte, qu'au bout de 240 km il est à 1500 m d'altitude. Il coule dans cette première partie au fond d'un canyon qu'on peut comparer à ceux du Colorado; ses eaux sont limpides; sa largeur, quand il débouche dans les steppes salines de l'Idaho, près de la ville de Pueblo, atteint 60 m. Il coule alors pendant près de 600 km dans la direction de l'Est, suivant un axe à peu près déterminé par le 38° degré de latitude; il est large, troublé, peu profond, presque partout guéable, encombré de sables mouvants, d'îles presque et incertaines, escorté de faux bras, de canaux indécis, remplis d'eau croupissante : çà et là des flots de verdure où se dressent quelques arbres tranchent avec l'uniforme aridité de la steppe. 

A partir de la ville au nom significatif de Great-Bend, l'Arkansas décrit un arc de cercle et s'avance dans la direction du Sud-Est; traversant une des parties les plus peuplées du Kansas, il pénètre dans l'ancien territoire indien, où il reçoit ses deux principaux tributaires qui lui viennent de droite. Le premier est le Cimarron qui apporte des eaux tellement chargées de sels et de sables que l'Arkansas passe du gris-pâle au rouge. La poussée de cette rivière (dont le nom espagnol signifie féroce) impose au courant une direction plus rapprochée de l'Est. Mais bientôt arrivent par la gauche deux rivières plus courtes mais plus grosses, le Verdigris et la Grande-Rivière, qui le rejettent au Sud. Sa largeur est alors de 300 à 600 m, l'étiage est de 0,3; mais pendant la période des crues il est navigable jusqu'à son embouchure. Le Canadian river, ou rivière Canadienne, le renvoie à l'Est et double son courant. 

L'Arkansas entre peu après dans l'Etat qui porte son nom; sa vallée est fertile et bien arrosée. Une multitude de petits ruisseaux lui arrivent des collines qui forment une série d'amphithéâtres au fond desquels il promène ses eaux puissantes. Il se jette dans le Mississippi près de Napoléon, qui est un petit village. 

Parmi les innombrables affluants de l'Arkansas nous citerons l'Huerfano (d), le Purgatory (d), le Two-Butte (d), le Walunt (g), le Good (d), le Shawo-Cospah (d), le Little-Arkansas (d), le Cimarron (d), le Verdigris, grossi de l'Elk (g). Le Grand-River ou Neosho, grossi du Spring(g), le Canadian River (d). Le White River donné par plusieurs géographes comme un affluent de l'Arkansas tombe directement dans le Mississippi. 

L'Arkansas a trois périodes de crue; la plus forte est celle de mai à juillet, à la suite de la fonte des neiges; en février et en novembre à cause des pluies. Ces deux dernières ne durent guère plus de quinze jours. 

La longueur totale du cours de l'Arkansas est de 3300 km. Il draine une surface d'environ 470,000 km², il est navigable sur 840 km, pendant presque toute l'année pour les bateaux à vapeur; il est sujet à de fréquentes inondations; enfin il est suivi par un chemin de fer sur presque toute sa rive gauche, sauf dans la traversée de l'Oklahoma. (L. Bougier).

.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2018. - Reproduction interdite.