.
-

Courier (Paul Louis), né à Paris en 1772, servit d'abord dans l'artillerie, fit plusieurs campagnes es Italie et arriva au grade de chef d'escadron mais quitta le service en 1809, pour jouir de son indépendance et se livrer aux lettres. Il s'est distingué à la fois comme helléniste et comme écrivain politique. Il découvrit dans la Bibliothèque Laurentine à Florence un exemplaire complet du roman de Daphnis et Chloé de Longus, roman dans lequel était restée ,jusque-!à, une lacune, et il en donna une nouvelle édition, avec la traduction d'Amyot, qu'il compléta dans le même style (1810). 

On doit en outre à Paul Courier le traité de XénophonSur la Cavalerie, 1813, l'Ane de Lucius de Patras, texte grec et traduction française, avec notes, 1818; et quelques autres travaux d'érudition. Comme écrivain politique, il excella dans le pamphlet et combattit avec l'arme du ridicule, dans le style le plus caustique, les mesures rétrogrades de la Restauration; il se cacha quelquefois sous le nom de Paul Louis, vigneron. Courier mourut en 1825, dans sa terre de Véretz (Indre-et-Loire), assassiné par un de ses garde-chasse. A. Carrel a publié ses oeuvres complètes en 4 v. in-8, 1829-1830.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.