.
-

L'église de Brou

Marguerite de Bourbon, femme de Philippe II, comte de Bresse et duc de Savoie, avait fait voeu, en 1480, de bâtir à Brou, hameau situé aux portes de Bourg-en-Bresse (Ain), une église et un monastère de l'ordre de Saint-Benoît, si son mari guérissait d'une blessure qu'il avait reçue à la chasse. La mort l'en empêcha : mais sa promesse fut accomplie par Marguerite d'Autriche, veuve de Philibert II, successeur de Philippe. Avec la permission du Saint-Siège, l'église fut élevée, de 1511 à 1536, sous le vocable de Saint-Nicolas de Tolentin, au lieu de celui de Saint-Benoît, par les soins de Louis Wamboglen, architecte allemand, de Philippe de Chartres, du bourguignon André Colomban, et du Suisse Conrad Meyt. 

Elle est de style gothique, et en forme de croix latine; elle mesure 68,57 m de longueur dans oeuvre, 35,77 m de largeur à la croisée, 20,23 m à la nef, et 20 m de hauteur sous clef de voûte. 
-

Bourg-en-Bresse : l'église de Brou.
L'église de Brou, à Bourg-en-Bresse (Ain).

La façade de l'église de Brou affecte la forme pyramidale. Elle présente, au milieu, une profonde voussure, au fond de laquelle sont deux portes, séparées par un pilier qui supporte la statue de Saint Nicolas de Tolentin : les figures du Christ et des anges, du prince, de la princesse et de leurs patrons, et une foule d'ornements travaillés avec goût et délicatesse, surmontent et accompagnent ces deux portes. 

Au-dessus du portail est une galerie à claire-voie, derrière laquelle trois grandes fenêtres ogivales éclairent la nef principale. Plus haut, on voit une autre galerie de même espèce, et enfin un pignon, percé d'une rosace placée au milieu de trois fenêtres ogivales disposées en triangle. A droite et à gauche, les pignons des bas côtés sont percés chacun de deux fenêtres ogivales géminées; la partie de la façade qui est au-dessous est divisée par des contreforts ornés de niches et de statues
-

Eglise de Brou : Une partie du retable dans la chapelle de la Vierge.
Une partie du retable dans la chapelle de la Vierge.

En face de la porte d'entrée, on voit, gravé sur le sol, un cadran horizontal et de forme ovale : si l'on se tient debout sur la lettre qui indique le mois dans lequel on se trouve, l'ombre que l'on projette au soleil passe sur l'heure exacte du jour. 

L'intérieur est plein d'élégance et de majesté. La nef a de doubles collatéraux, accompagnés de 4 chapelles de chaque côté. La chaire à prêcher est en carton-pierre et d'un dessin assez remarquable. A l'entrée du choeur, il y a un jubé richement sculpté, large de 11,36 m, haut de 7,80 m, percé de 3 arcades, et couronné d'une balustrade que surmontent 7 statues de marbre blanc.

Le choeur renferme les mausolées de Marguerite de Bourbon, de son fils Philibert le Beau et de Marguerite d'Autriche, admirables morceaux de sculpture par Michel Columb. Les stalles, en bois de chêne, sont ornées, d'un côté, de 24 statuettes de patriarches et de prophètes, et, de l'autre, d'un pareil nombre de saints et d'apôtres des scènes de l'Ancien Testament et du Nouveau Testament sont sculptées sur les panneaux de ces stalles. Les cinq verrières du rond-point qui termine le choeur s'élèvent, à partir de 4 m du pavé, jusqu'à la voûte. 

On admire enfin la riche chapelle de Marguerite d'Autriche, placée sous le vocable de l'Assomption de la Vierge, et celle des ducs de Pont-de-Vaux ou de la maison de Gorrevod, ornée de fort beaux vitraux
-

Eglise de Brou : le mausolée de Marguerite de Bourbon.
Eglise de Brou : le mausolée de Marguerite d'Autriche.
Le mausolée de Marguerite de Bourbon.
Le mausolée de Marguerite d'Autriche.

Le maître-autel est moderne, et assez heureusement approprié au reste de l'église.

Le clocher de l'église de Brou a 82 m de hauteur : c'est une tour carrée, divisée en 6 étages, et soutenue par des contre-forts ; elle est surmontée d'un dôme octogonal, couronné par une flèche. (B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006 - 2012. - Reproduction interdite.