.
-

Labyrinthe

Labyrinthe. Selon la mythologie grecque Dédale construisit un labyrinthe en Crète, devenu fameux grâce aux mythes du Minotaure, de Thésée et d'Ariane. Minos l'avait commandé à Dédale pour servir de demeure à ce fameux Minotaure, qui dévorait chaque année (suivant Apollodore), tous les sept ans (suivant Diodore), ou tous les neuf ans (suivant Plutarque), des jeunes garçons et des jeunes filles.

Il était cent fois plus petit que le labyrinthe d'Égypte, mais non moins compliqué, puisque Thésée eut besoin du fil d'Ariane pour assurer son retour s'il triomphait du monstre. Il est à peu près certain que ce monument n'a jamais existé que dans l'imagination des Anciens; aucun écrivain n'en a parlé de visu et l'on en chercherait en vain les traces aux environs de Cnossos où on le prétendait situé. 
-

Thésée et le Minotaure dans le Labyrinthe.
Une représentation médiévale de Thésée et du Minotaure dans le Labyrinthe.

Les grottes voisines de Gortys où l'on a voulu le reconnaître sont de simples carrières. On a essayé d'expliquer que ce labyrinthe, consacré au Minotaure, dieu solaire, et à Pasiphaé, déesse lunaire, n'était qu'une allégorie du ciel où s'entrelacent à l'infini les routes des astres, le ciel où le Soleil et la Lune semblent seuls circuler avec pleine assurance, suivant des règles fixes.

Labyrinthe de Salomon. - Figure cabalistique qui se trouve en tête de certains manuscrits alchimiques, et qui fait partie des traditions magiques attribuées au nom de Salomon. C'est une série de cercles concentriques, interrompue sur certains points, de façon à former un trajet bizarre et inextricable; c'est l'image de la vie avec ses retours et ses déceptions qui conduisent l'humain jusqu'à la mort. (M. B.).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.