.
-

Les astres et leur symbolisme

Les anciens faisaient des astres des êtres animés; les Egyptiens croyaient qu'ils voguaient dans des navires à travers les airs comme nos aéronautes; ils disaient que le soleil, avec son esquif, traversait l'Océan tontes les nuits pour retourner d'occident en orient. 

Dans la mythologie grecque, les astres étaient les enfants d'Astréus et d'Héribée. Ils étaient des Titans, qui, voulant détrôner le maître des dieux, demeurèrent en partie attachés au ciel, et furent en partie foudroyés. 

D'autres ont prétendu que les étoiles sont les yeux du ciel, et que les larmes lui en tombent forment les pierres précieuses. C'est pour cela, ajoutent-ils , que chaque étoile (ou plutôt chaque planète) a sa pierre favorite.

Dans la Bible, les astres ont un statut tout différent. Le Deutéronome (chap. 4) place dans la bouche de Moïse ces mots  :

"Lorsque vous élevez les yeux vers le ciel, que vous voyez le soleil, la lune et les autres astres, gardez-vous de tomber dans l'erreur et de les adorer, car c'est Dieu qui les a créés-».
 Mahomet dit dans le Coran, que les étoiles sont les sentinelles du ciel, et qu'elles empêchent les démons d'en approcher et de connaître les secrets de Dieu. Il y a des sectes qui prétendent que chaque corps céleste est la demeure d'un ange, 
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2006. - Reproduction interdite.