.
-

Sébastopol
Sébastopol ou (Sevastopol en russe et en ukrainien)  est une ville et un port de l'Ukraine (anciennement dans le gouvernement de Tauride), à l'extrémité Sud-Ouest de la Crimée (mer Noire). Population 380 000 habitants (en 2012). C'est une station balnéaire très fréquentée, grâce à la douceur de son climat (température motenne +12,2°C). Son économie repose aussi sur les constructions navales et le commerce.

La ville de Sébastopol est située près de l'ancienne Cherson. Après l'annexion à l'Empire romain du royaume du Bosphore, elle reçut en l'honneur d'Auguste son nom grec de Sebastos. Toutefois les Russes lui conservèrent d'abord son ancien nom sous la forme de Korsounj; elle fut occupée par le premier souverain chrétien de Russie, Vladimir, en 988. Ayant épousé la princesse grecque Anna, Vladimir rendit bientôt la ville aux empereurs de Byzance; Cherson fut entièrement détruite par le Lituanien Olgherd, en 1383. Dans le courant du XVIe siècle, les Tatars fondèrent sur le bord méridional de la Crimée une petite bourgade, Akhtiaria. 
-

Ukraine : Sébastopol.
La ville et le port de Sébastopol vus depuis l'espace. Source : Nasa.

Lors de l'annexion de la Crimée à l'Etat russe (1783), Akthiara fut choisi par Potemkine comme port militaire et débaptisé (1784) en Sébastopol. Quelques années après (1804), Sébastopol devint port militaire pour la flotte russe de la mer Noire et fut entouré de divers travaux de défense. La ville, presque entièrement détruite par le siège (la Guerre de Crimée), ne tarda pourtant pas à reprendre son ancienne physionomie. Vers 1860, elle comptait déjà près de 5000 habitants. Des constructions nouvelles furent rapidement élevées, une douane de première classe fut installée quelques années après (1863). Peu à peu, et malgré les stipulations du traité de Paris, interdisant d'ériger des fortifications autour de la ville, Sébastopol fut entouré de travaux de défense considérables. Elle devin vite l'une des plus belles villes et des mieux fortifiées de la Russie avec de larges voies bordées d'arbres. 

La ville et ses environs sont surtout remarquables par les nombreux vestiges historiques, dont quelques-uns, précieusement conservés, rappellent les divers épisodes de la guerre de Crimée et du siège. Tout près de la ville, les hauteurs de Malakof et de Kourgan; les cimetières renfermant les défenseurs comme les assaillants morts durant les batailles. A 3 km de la ville on voit encore quelques ruines de l'ancienne Cherson; au Sud, à 12 km, le couvent Saint-Georges, près du cap Fiolenté, ancien promontoire du Parthenium, sanctuaire d'Artémis

Balaklava, site pittoresque sur le bord de la mer et qu'on a voulu parfois identifier avec la baie des Lestrygons d'Homère (Odyssée), était le principal point d'appui des Anglais en 1854. 

Au cours de la Guerre Froide, Sébastopol a été une importante base navale soviétique. Depuis 1991 et l'indépendance de l'Ukraine, la ville continue de disposer d'infractructures pour accueillir la flotte russe en mer Noire. (P. Lemosof).
-

Plan de Sébastopol.
Plan de Sébastopol, en Crimée.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.