.
-

Salzbourg

Salzbourg (Salzburg, lat. Juvavum). Ville d'Autriche (ancienne capitale d'un duché du même nom), sur les deux rives de la Salzach (altitude : 420 m) ; 150.300 habitants (en 2012). C'est une des villes les plus pittoresques d'Europe. Le quartier ancien est sur la rive gauche, entre la rivière et la colline du Moenchsberg (502 m) prolongée par celle du Château (542 m); de l'autre côté de ces collines sont les faubourgs : Nonnthal au Sud, Riedenburg à l'Ouest, Mülln au Nord. 

La vieille ville renferme beaucoup de monuments, bordant de larges places : place de la Résidence avec belle fontaine de Dario (1664-1680), place de la Cathédrale avec colonne de Marie, place du Chapitre. La Résidence est le palais épiscopal transmis ensuite aux grands-ducs de Toscane, bâti de 1592 à 1724, en style italien.
-

Salzbourg : la cathédrale Saint-Rupert.
La cathédrale Saint-Rupert, à Salzbourg.

La cathédrale, imitation de Saint-Pierre de Rome, exécutée par Santino Solari (1614-1668), joint à sa coupole deux clochers de 80 m, une façade de marbre blanc; on y voit une cuve baptismale de bronze qui remonte à 1321 Des vingt-trois autres églises, on admire Saint-Pierre, (1127, remaniée en 1754, tombeaux de saint Rupert et de Haydn) : derrière, on trouve le cimetière Saint-Pierre, orné de beaux tombeaux et adossé an rocher on se creusent les cellules de saint Rupert, de saint Maxime, le tombeau de saint Vital, la chapelle de la Croix; au milieu du cimetière est la chapelle gothique de Sainte-Marguerite (1485).

Citons encore l'église des Franciscains (XIIIe, XVe et XVIIe siècles) avec un beau portail roman; puis, sur le Nonnberg, contrefort de la colline du Château, l'église des Bénédictines, construction gothique de 1423 avec crypte, fresques, vitraux, etc. Des huit couvents, le plus ancien est celui de Saint-Pierre, lequel remonte à 687. 

Le Moenchsberg, aménagé en promenade, est percé d'un tunnel de 131 m creusé en 1771 pour conduire au faubourg de Riedenburg. 

Le Château (Hohensalzburg), qui domine la ville de 120 m, est une citadelle remontant au XIe siècle (1060-1088). D'abord en bois, il a  été reconstruit et agrandi à plusieurs reprises au cours des siècles ultérieurs, notamment au au XVIe. Ses dimensions sont impressionnantes : il a environ 250 m de long et 150 m de large. C'est un des plus importants, et le mieux conservé, des châteaux médiévaux d'Europe.
-

Le château de Salzbourg.
Hohensalzburg, le château de Salzbourg. 

Sur la rive droite, le quartier neuf a pu se développer plus à l'aise, quoique borné an Sud-Est par le Kapuzinerberg (650 m); là sont le château Mirabell, un petit parc, la gare, etc. 

Au Sud, entre le Kapuzinerberg et la rivière, s'allonge le faubourg de Stein.

L'industrie est peu développée, le commerce davantage; la grande ressource est fournie par le tourisme (festival de musique).

La bibliothèque municipale possède entre autres trésors 4626 incunables, 1270 manuscrits; celle de l'abbaye Saint-Pierre, 600 incunables, 450 manuscrits; le musée est riche en antiquités celtiques et romaines; il possède une belle collection d'instruments de musique depuis le XVIe siècle.

Salzbourg a succédé à la cité romaine de Juvavum, saccagée par les Hérules. Saint Rupert fonda deux couvents sur ces ruines, et dès le VIIe siècle Salzbourg avait un évêque; en 798, on en fit un archevêque; sécularisé en 1802, l'archevêché fut rétabli en 1824. Le 16 juillet 1669, l'éboulement du Moenchsberg ensevelit une partie de la ville, écrasant 500 habitants. (A.-M. B.).
-

Salzbourg : une arche.
A Salzbourg : Une arche décorée d'une peinture
religieuse et surmontée d'une horloge. 
Photos : The World Factbook.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.