.
-

Caisson. - Compartiment renfoncé, souvent décoré d'ornements peints ou sculptés, et produit sur la surface des plafonds ou des voûtes de pierre, de bois ou de métal, soit par le croisement apparent des pièces de construction, soit par une imitation en refouillement ou en peinture de ce croisement. Quoiqu'il faille chercher l'origine des caissons dans la construction en bois, on ne peut nier que, dans les plus anciennes constructions en pierre, les dalles, reposant sur les architraves et leur servant de plafond, formaient des caissons du genre le plus simple, caissons que les Grecs décorèrent de peinture et de sculpture et ornèrent souvent d'une rosace placée au centre, tandis que les Etrusques simulaient ces mêmes caissons en peinture au plafond de leurs tombeaux. 
-
Caisson.
1. -Caisson du Portique
du Temple de Vesta, à Tivoli.

Les Romains ont beaucoup employé les caissons dans la décoration des plafonds et des voûtes de leurs portiques, de leurs temples, de leurs basiliques et de leurs arcs de triomphe, et le plafond du portique circulaire du temple de Vesta, à Tivoli, offre un des plus simples et en même temps un des plus beaux exemples de ce mode de décoration (fig. 1) auquel les architectes romains surent donner, par la suite, une grande variété de forme et d'ornementation. On ne peut douter que la grande voûte sphérique du Panthéon n'ait été décorée d'immenses caissons en bronze avec rosaces en argent et que ces caissons ne fussent appliqués sur des vides réservés dans la construction de la voûte. 

Les caissons n'existent pas dans l'architecture du Moyen âge, romane ou ogivale proprement dite; Viollet-le-Duc même omet ce mot dans son Dictionnaire de l'Architecture du Ve au XVIe siècle : en revanche, vers la fin du XVe siècle et avec la Renaissance, les caissons reprennent de plus en plus faveur, en Italie, dans les basiliques et les palais, en France, dans les châteaux (fig. 2, caisson du château de Chenonceaux), et ne cessèrent d'être employés, surtout comme éléments de décoration parfois assez peu motivés, il est vrai, par la construction même des voûtes ou des plafonds sur lesquels ils s'appliquent. (Charles Lucas).
-

Caisson.
2. - Caisson du Château de Chenonceaux..
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.