.
-

Ornementation. - On désigne par ce mot l'ensemble des motifs décoratifs qui, appliqués sur un édifice ou sur une partie d'édifice, leur servent comme de vêtement ou de parure pour en rehausser la beauté ou en accentuer la destination, motifs recouvrant parfois une surface importante ou mettant seulement en valeur un point donné : c'est ainsi que toute la façade d'un temple grec du Ve siècle avant notre ère était revêtue d'une décoration polychorme; que des porches d'églises gothiques sont entièrement recouverts de statues et de bas-reliefs retraçant les mystères et les légendes du culte chrétien; que des oves, des rais-de-coeur, des denticules et des modillons ornent les différentes parties de la corniche d'un entablement ,corinthien, ou que des cabochons de verre coloré se détachent sur des panneaux de terre cuite dans les appuis des croisées d'une villa suburbaine.

Il semble inutile de rappeler que l'ornementation, si rudimentaire frit-elle à l'époque préhistorique, a existé dès cette époque et que les pierres debout (Menhirs), dressées en commémoration des événements les plus anciens, offrent parfois des figures en creux constituant une certaine ornementation, de même que, sur les premiers vases de terre séchée au Soleil, se voient figurés en creux des lignes concentriques ou des zigzags, sorte de grecques élémentaires, mais véritables tentatives d'une ornementation. 

Dans l'architecture, plus au reste que dans tout autre art, l'ornementation doit subir l'influence des matériaux qu'elle recouvre, et aussi l'influence des procédés de mise en oeuvre de ces matériaux; et il est à noter que, dans tout style d'architecture parvenu à son entier épanouissement, l'ornementation adaptée à ce style n'a jamais été inférieure, comme développement et comme perfection, aux autres données de ce style : dispositions du plan, proportions des membres d'architecture, moyens de construction; en effet, tel motif de céramique arraché aux ruines du palais des anciens rois Perses, tel fragment de volute de chapiteau ,ionique d'un temple de l'acropole d'Athènes, tel sujet de vitrail d'une fenêtre de cathédrale gothique, ou telle boiserie sculptée d'un boudoir Louis XV ne le cèdent en rien, au point de vue de l'art le plus raffiné, aux autres éléments des styles d'architecture de ces diverses civilisations. 

L'histoire de l'ornementation ne peut au reste se disjoindre de l'histoire de l'architecture, et les transformations successives de l'ornementation s'associent et se confondent avec les transformations de l'architecture, ces diverses transformations portant l'empreinte des civilisations dont elles sont les monuments figurés les plus expressifs. C'est donc, au point de vue de l'architecture, aux divers articles de ce site sur les styles d'architecture et sur les pays où sont éclos et se sont développés ces styles que se trouvent (ou se trouveront) indiquées et résumées, ainsi qu'aux nombreux articles concernant les divers motifs d'ornements, toutes les données générales et spéciales de l'ornementation. (Charles Lucas).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.