.
-

Monuments de Venise
L'église du Rédempteur
Chiesa del Redentore
 L'église du Rédempteur (chesia del Redentore) se situe sur l'île de la Giudecca, à Venise. C'est, peut-être, le plus parfait des édifices religieux Palladio (1577). La façade en marbre d'Istrie, est formée d'un corps principal, deux colonnes entre deux pilastres qui soutiennent le fronton, au-dessus un attique horizontal où s'appuient des demi frontons correspondant aux chapelles latérales. Sur l'attique des acrotères au-dessus desquels s'élèvent les statues de la Foi et deux anges.

Un bel escalier, avec balustrade, limité à la partie du centre, contribue à donner à l'édifice un aspect plus imposant. Vue à une certaine distance la coupole s'élève très bien au-dessus de la façade
-

Venise : l'église du Rédempteur.
L'église du Rédempteur, à Venise. © Photo : Serge Jodra, 2012.

La porte en arc, encadrée par deux colonnes, est aussi couronnée par un frontispice qui la rend un peu petite.

L'intérieur a une seule nef, d'une forme très simple, offre pourtant une bien belle perspective; la vue sur les chapelles, sur les bras de la Croix et surtout sur le choeur des moines au fond, à travers une colonnade en demi-cercle, est tout à fait charmante.

Sur les bénitiers des petites statues en bronze, Jésus et Saint Jean, par F. Terilli. Dans la première chapelle à droite, la Naissance de Jésus par Francesco da Ponte
dans la deuxième le Baptême du Christ de l'école de Paolo Véronèse; dans la troisième la Flagellation du Tintoret.

Dans la sacristie, la Vierge, l'Enfant, Saint Jean l'évangéliste et Sainte Catherine par Francesco Bissolo; la Vierge avec l'Enfant, Saint François et Saint Jérôme du Pasqualino, la Vierge avec l'enfant endormi sur son giron et deux anges, tableau jadis attribué à Bellini et que l'on veut avoir été peint par Alvise Vivarini, le Baptême du Christ de Paolo Véronèse, le Saint François en extase du Saraceni et quatre tableaux jadis au maître-autel remplacé, en 1679, par celui que l'on voit de nos jours et qui fut construit avec le dessin de Giuseppe Mazza, lequel sculpta aussi le chemin de la Croix sur le devant d'autel, modela le tabernacle en bronze et le relief de la Déposition. Les deux statues de Saint François d'Assise et de Saint Marc sont l'oeuvre de Gerolamo Campagna et décoraient l'ancien autel.

Dans la première chapelle à gauche la Descente de la Croix de Palma le jeune. Dans la deuxième la Résurrection, de Francesco da Ponte et dans la dernière l'Ascension, du Tintoret.

Un choeur souterrain sert aux capucins pour les office, dans les nuits d'hiver.

Dans l'ancienne église de Sainte Marie des anges, attenant au couvent, ne reste plus rien d'intéressant à voir. Les scènes macabres représentant la Résurrection de la chair, qui se trouvent sur les parois d'une chambre à côté, ont été repeintes à la fin du XIXe s. par un des moines. (V. Alinari).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.