.
-

Freiberg
Freiberg est une ville d'Allemagne (Saxe), au Nord de l'Erzgebirge, à 412 m d'altitude; 43 700 habitants. La vieille ville a gardé une de ses portes fortifiées; autour de ce noyau s'étendent les quartiers neufs. Le principal monument est la cathédrale rebâtie en 1594 dans le style de la Renaissance italienne, mais où subsiste, de la primitive église de Marie, un portail gothique (Goldene Pforte) très admiré pour ses sculptures du XIIIe siècle. Dans une chapelle sont les tombeaux de tous les princes protestants de la ligne Albertine depuis Henri le Pieux (mort en 1541). Au sommet de la ville est l'église de Pierre avec ses trois tours; auprès, le château de Frendenstein, bâti en 1572. Citons l'hôtel de ville (1410) avec une tour de l'horloge, une halle du XVIe siècle et plusieurs maisons des XVe et XVIe siècles.

La grande importance de Freiberg tient à ses mines d'où l'un a extrait en trois siècles (1624-1850) 2000 tonnes d'argent. On en a retiré également du cuivre, de l'arsenic, du plomb, du zinc, du soufre. Situées sur un plateau en contrebas de l'Erzgebirge; entre les vallées de la Mulde et de la Striegis, ces mines ont été pendant longtemps les plus célèbres de l'Europe pour l'habileté de leurs ingénieurs et de leurs ouvriers. On y a exécuté au XIXe siècle un des plus beaux travaux de l'art des mines : près de 400 km de galeries pour évacuer les eaux qui menaçaient de noyer les fosses.

Les mineurs saxons furent au Moyen âge les maîtres de tous ceux de l'Europe. Les mines furent découvertes vers 1163; en 1175, le margrave de Misnie, Otton le Riche, bâtit Freiberg; dès 1196 elle fut fortifiée; une monnaie y exista de 1250 à 1556. Frédéric le Pacifique accorda de grands privilèges à la ville (1294) et régla le droit minier. L'empereur Adolphe prit la ville (1296), mais le margrave la reprit (1307). Ce fut un des remparts de la Saxe contre les hussites

En 1485 la ville, en 1547 les mines passèrent à la ligne Albertine. La Réforme y fut introduite (1537) par Henri le Pieux qui y résidait. Vainement assiégée par les Suédois en 1639 et 1643, Freiberg vit la dernière bataille (29 octobre 1762) de la guerre de Sept ans (Frédéric II). L'époque de sa grande prospérité fut le XIVe siècle, où elle comptait plus de 40.000 habitants. (GE).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra - 2012. - Reproduction interdite.