.
-

Misnie, all.  Meissen, contrée de l'Allemagne, au centre de la Saxe, ainsi appelée du nom de sa capitale Meissen, une des plus anciennes villes de l'Allemagne. Le margraviat de Misnie fut fondé en 928 par l'empereur Henri Ier, pour protéger la frontière allemande contre les Slaves. Il devint héréditaire dans la maison de Wettin, à dater de Conrad le Grand, 1127-1256. Cette maison reçut de l'empereur Sigismond, en 1223 l'électorat de Saxe dans la personne de Frédéric le Belliqueux. Elle se divisa en 1464 en deux lignes, formées par les deux fils de l'électeur Frédéric le Débonnaire, Ernest et Albert, qui se partagèrent la succession de leur père, et celle de leur oncle Guillaume de Thuringe, en 1485. Albert, chef de la ligne Albertine, eut la Misnie. Mais son descendant, Maurice, fut investi par Charles-Quint, en 1548, de l'électorat de Saxe, à l'exclusion de Jean-Frédéric le Magnanime de la branche Ernestine. La Misnie demeura dès lors réunie à la Saxe électorale sur laquelle règnait la ligne Albertine.
.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.