.
-

La maison de Melun

La Maison de Melun est une ancienne et noble  maison française, dont l'origine remonte au Xe siècle, s'est partagée en plusieurs branches, sous différents noms, et a produit plusieurs personnages illustres. 
Guillaume de Melun, surnommé le Charpentier, à cause des coups vigoureux qu'il frappait avec sa hache d'armes, fut un des principaux guerriers français qui figurèrent dans la première croisade. Il abandonna cependant le camp des croisés devant Antioche, et y fut ramené par Tancrède.

Adam, vicomte de Melun, se distingua à la bataille de Bouvines en 1214. 
Simon de Melun, sire de la Loupe-Marcheville, tenait par sa mère aux maisons royales de France et d'Angleterre; il suivit saint Louis en Afrique en 1270, fut sénéchal de Périgord et de Limousin, devint maréchal de France sous Philippe le Bel, et fut tué à la bataille de Courtray en 1302. 

Charles de Melun, baron des Landes et de Normanville, fut grand maître de France, lieutenant général du roi, et gouverneur de Paris et de la Bastille. Mais il tint pendant la Ligue du bien public une conduite équivoque, et Louis Xl le fit décapiter en 1468. Sa mémoire fut ensuite réhabilitée sous Charles VIII.

Louis de Melun, marquis de Maupertuis, obtint le grade de brigadier par sa bravoure au siège de Valenciennes en 1677, se distingua à la bataille de Kassel et au siège d'Ypres, devint maréchal de camp, puis lieutenant général. Il s'illustra par la défense du Havre contre les Anglais en 1694, fut fait duc de Joyeuse, et créé pair en 1714, et mourut en 1721. 

Anne de Melun, fille du prince d'Epinay, connétable héréditaire de Flandre, née en 1618, au château d'Ubies, près de Mons, renonça au monde, où elle brillait par sa beauté, pour se vouer au soin des pauvres et des malades. Elle participa, sans prononcer aucun voeu, aux oeuvres des soeurs hospitalières de Saint-Joseph, et fonda deux hôpitaux, à Beaugé et à Beaufort. Elle mourut en 1674. .

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.