.
-

Saint Luc

Saint Luc, Luca, Lucanus. - Personnage cité à plusieurs reprises dans le Nouveau Testament, considéré par la tradition comme l'auteur à la fois du troisième Evangile et des Actes des apôtres. Luc était un ami et compagnon de saint Paul (Evangiles et Actes des Apôtres). Un passage de l'épître aux Colossiens nous apprend qu'il était médecin. Il est très probable qu'il était d'origine païenne et de nationalité syrienne, bien que d'autres le croient Macédonien. Il aurait accompagné Paul à Césarée et à Rome. La tradition légendaire a beaucoup développé ces quelques renseignements. 
-
Saint Luc.
Saint-Luc. Illustration d'un manuscript éthiopien médiéval.

Les pères de l'Eglise ont fait de Luc un des soixante-dix disciples institués par Jésus lui-même. Plus tard, Nicéphore Calliste et saint Thomas d'Aquin le présentent comme un peintre habile qui aurait fait le portrait du Christ, de Marie, des principaux apôtres. Cette allégation est probablement le résultat de l'interprétation littérale d'une métaphore disant que saint Luc avait parfaitement retracé la physionomie du Christ, de sa mère et de ses disciples. Peut-être aussi fut-il confondu avec un peintre romain du nom de Lucius. Quoi qu'il en soit, cette version a eu la plus rare fortune, car saint Luc fut adopté pour patron par les corporations ou confréries de peintres, aussi bien que par celles des médecins. A Rome, à Freising, etc., on prétend conserver des portraits de la Vierge qu'on lui attribue; ce sont des peintures byzantines

On a fait de saint Luc l'apôtre de la Dalmatie, des Gaules, de l'Italie et même, de l'Egypte et de la Libye. A Constantinople on apporta ses reliques dans la basilique des Douze-Apôtres. Elles furent ensuite morcelées; à Sens on en conserve un doigt. Son symbole est un boeuf. (M. V.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.