.
-

Les Evangiles

Les Evangiles (du grec euaggelion = récompense, ou bonne nouvelle) sont des écrits attribués à quatre des apôtres (appelées Evangélistes), et qui appartiennent au Nouveau Testament relatent la vie et l'enseignement de Jésus-Christ.

Il y a quatre Evangiles canoniques : ceux de Matthieu, de Marc et de Luc sont dits synoptiques, car ils ont une forme et un contenu très proches; celui de Jean, d'une écriture bien différente, a été pour sa part qualifié d'Evangile spirituel par Clément d'Alexandrie

Les Evangiles synoptiques - Ce sont les trois premiers textes du Nouveau Testament.
Matthieu - Ce texte daté des années 80, et dont l'auteur, inconnu et de culture juive, écrivait en grec, reprend les écrits de Matthieu, qui s'exprimait en araméen. Très abondamment commenté, cet Evangile est aussi considéré comme une oeuvre littéraire aboutie.

Marc - C'est le texte le plus ancien, et le plus proche d'une relation historique. Marc a écrit cet ouvrage vers 60 à Rome après la mort de l'apôtre Pierre dont il se voulait l'interprète.

Luc - Cet Evangile écrit vers 80, et dont l'auteur est aussi celui des Actes des Apôtres, est celui qui marque le plus franchement la rupture avec le judaïsme. Ecrit initialement en grec, il était d'abord destiné à un public de culture hellénique.

Ces écrits sont de longueurs différentes. Celui de Marc est très court, et son contenu, pour l'essentiel, se retrouve chez Luc, qui est le plus long. Quant à l'Evangile de Matthieu, il partage environ la moitié de son contenu avec celui de Luc. Ces deux derniers évangiles racontent de façons assez distinctes l'enfance et la jeunesse de Jésus. En revanche, les trois évangiles synoptiques relatent la Passion (les derniers instants) de Jésus de façons très similaires.
Symboles des quatre Evangélistes.
Symboles des quatre Evangélistes, dans le Livre de Kells
(manuscrit irlandais du début du IXe s.).
L'Evangile de Jean - Ce texte relate essentiellement l'action de Jésus entre Judée et Galilée pendant trois ans. Il constitue un première mise en place du symbolisme chrétien. On retrouve déjà ici le style de l'Apocalypse, également attribuée à Jean.
 
La vie de Jésus, selon les textes canoniques

Les quatre Evangiles reprennent globalement le même plan. Ils (Matthieu et Luc) relatent pour commencer la naissance de Jésus, puis le baptême de Jésus et sa rencontre avec Jean-Baptiste, le rassemblement de disciples et les divers miracles qui accompagnent sa prédication, la venue de Jésus à Jérusalem et sa crucifixion, et, enfin, après l'épisode du tombeau vide, la réapparition aux disciples (épisode absent chez Marc).

Outre les quatre Evangiles canoniques (c'est-à-dire reconnus par les Chrétiens comme des écrits inspirés par Dieu), il existe plusieurs Evangiles qualifiés d'apocryphes :
Quelques uns des Evangiles apocryphes, souvent connus seulement par des fragments, relatent l'enfance de Jésus (sujet négligé par les apocryphes canoniques), tels sont l'l'Evangile (ou Protoévangile) de Jacques et l'Evangile de l'Enfance de Thomas. D'autres rapportent diverses paroles et discours de Jésus, à l'exemple de l'Evangile de Thomas, dont il existe un manuscrit en copte et des fragments en grec. Il existe enfin des textes relatifs à la fin de la vie de Jésus et à sa résurrection : c'est, notamment, L'Evangile de Nicodème et l'Evangile de Pierre.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.