.
-

Astarté

Astarté ou Açtart est une divinité des Phéniciens, des Syriens et des Carthaginois. On y a vu la personnification du ciel, et de l'armée des étoiles (astar en assyrien). Les Grecs l'ont identifiée avec leur muse céleste ou Uranie

Elle est nommée dans la Bible Astaroth et désignée comme déesse des Sidoniens. Salomon lui érigea des autels pour plaire à ses concubines. Selon quelques auteurs, Astarté est la même que l'Astergotis ou Derceto des Syriens; selon d'autres, elle serait la même qu'Astaroth ou la Lune. D'après Cicéron, ce serait une des quatre Vénus, celle qui épousa le bel Adonis.

Dans le langage punique et selon saint Augustin, Astarté est la même que la déesse Héra / Junon; mais, généralement, elle était reconnue comme la reine du ciel ou des astres. A Carthage on la vénérait sous le nom de Tanit.

On célébrait les mystères du culte d'Astarté dans des lieux retirés et au milieu des bois. Les femmes et les jeunes filles s'y prostituaient au cours d’orgies, selon quelques auteurs. Les écrivains sacrés désignent toujours Astarté comme la déesse de l'abomination. Les talmudistes (Talmud) en font une des premières puissances des Enfers.



Son image primitive fut une pierre conique. Les artistes gréco-syriens la représentèrent ensuite sous la forme d'une vache, et enfin sous la forme humaine, avec une tunique longue et un bâton augural. Certaines médailles la représentent la tête couronnée de créneaux, la foudre dans une main, le sceptre dans l'autre, et un lion pour monture.


.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.