.
-

Capsule (anatomie, botanique)

Le nom de capsule (du grec kapsa = boîte) a été donné en anatomie à des structures qui entourent ou enveloppent un organe, une articulation ou une partie du corps. Les capsules sont généralement composées de tissu conjonctif dense et peuvent avoir différentes fonctions selon leur emplacement.
• Les capsules articulaires sont des structures en forme de manchon qui englobent et entourent l'articulation de manière à maintenir les surfaces articulaires en contact les unes avec les autres. Elles contribuent également à la stabilité de l'articulation en limitant les mouvements excessifs. Elles sont composées de tissu conjonctif dense et fibres élastiques, ce qui leur confère une certaine élasticité.
+ Les capsules fibreuses sont une partie des capsules articulaires correspondent à la partie externe fibreuse de la capsule articulaire. Elles sont constituées de tissu conjonctif dense et offrent une résistance mécanique aux forces appliquées sur l'articulation. Les capsules fibreuses peuvent être renforcées par des ligaments et peuvent être innervées et vascularisées.

+ Les ligaments capsulaires sont des bandes de tissu conjonctif dense qui renforcent la capsule articulaire et relient les surfaces osseuses adjacentes à l'intérieur de l'articulation. Ils jouent un rôle crucial dans le maintien de la stabilité de l'articulation en empêchant un excès de mouvement et en limitant les mouvements dans certaines directions. Les ligaments capsulaires sont souvent organisés de manière à être plus tendus dans certaines positions de l'articulation, ce qui contribue à maintenir la stabilité de l'articulation dans différentes positions.

• La capsule cristalline (Cristallin) est une structure anatomique qui fait partie de la lentille de l'oeil, et est un élément crucial pour la mise au point de la vision. La capsule cristalline est une fine membrane transparente et élastique qui entoure la lentille et la maintient en place à l'intérieur de l'œil. Cette lentille est située derrière l'iris et la pupille et joue un rôle essentiel dans le processus de mise au point de la lumière sur la rétine, permettant ainsi une vision claire. Au fil du temps, la capsule cristalline peut devenir plus rigide, ce qui peut affecter la flexibilité de la lentille. Cela peut entraîner des problèmes de mise au point, tels que la presbytie chez les personnes âgées, où la capacité de l'oeil à accommoder pour voir de près diminue. En chirurgie de la cataracte, une opération courante chez les personnes âgées, la capsule cristalline est généralement retirée et une lentille artificielle est insérée à sa place pour restaurer la vision.

• La capsule de Glisson ( = capsule hépatique) est une une fine couche de tissu conjonctif décrite au XVIIe siècle par Glisson. Elle est située juste en dehors de la couche externe du tissu hépatique. La capsule de Glisson est constituée de tissu conjonctif dense et élastique qui offre un soutien structurel au foie et le protège des lésions, en le fixant fermement en place dans la cavité abdominale. De plus, elle contient de nombreux vaisseaux sanguins, des nerfs et des voies biliaires qui pénètrent et sortent du foie, ce qui lui confère un rôle dans la circulation sanguine et la distribution de la bile. En cas de maladies hépatiques, telles que l'hépatite ou la cirrhose, la capsule de Glisson peut être affectée. Une inflammation ou une fibrose du foie peut entraîner une pression accrue sur la capsule de Glisson, provoquant ainsi une douleur dans la région hépatique.

• Les capsules surrénales (= cortex surrénalien) constituent la la couche externe des glandes surrénales. Elles sont constituées de tissu conjonctif dense qui enveloppe ces glandes et les protège des lésions. Elles sont responsables de la production de diverses hormones, notamment les corticoïdes, les minéralocorticoïdes et les hormones sexuelles. Elles contiennent également des vaisseaux sanguins et des nerfs qui fournissent à aux glandes surrénales les nutriments et les signaux nécessaires à leurs fonctions.

• Les capsules rénales sont des capsules fibro-adipeuses qui enveloppent les reins, qui les protègent contre les lésions et les aident à maintenir leur position dans le corps.

• Capsule du coeur. - C'était le nom que Paracelse donnait au péricarde.
En botanique, le teme de capsule sert à désigner une structure de reproduction présente chez certaines plantes à fleurs (angiospermes), importantes dans la dispersion de leurs graines. Les capsules sont des types de fruits secs déhiscents dont les carpelles s'ouvrent d'eux-mêmes à la maturité.

Les capsules sont souvent des structures sèches et dures, bien que leur apparence puisse varier considĂ©rablement selon les espèces vĂ©gĂ©tales.  Elles peuvent affecter des formes sphĂ©riques, ovoĂŻdes, fusiformes, oblongues, etc., et ppeuvent ĂŞtre lisses, ridĂ©es, Ă©pineuses ou prĂ©sentant d'autres caractĂ©ristiques superficielles distinctives.

Les capsules contiennent des graines Ă  l'intĂ©rieur, qui sont libĂ©rĂ©es lorsque la capsule s'ouvre Ă  maturitĂ©. Les graines sont souvent attachĂ©es Ă  l'intĂ©rieur de la capsule par des structures appelĂ©es placentas. Une fois que la capsule s'ouvre et libère ses graines, celles-ci peuvent ĂŞtre dispersĂ©es par divers moyens, tels que le vent, l'eau, les animaux ou les mĂ©canismes de dispersion spĂ©ciaux des plantes elles-mĂŞmes. 

Les capsules sont courantes chez de nombreuses familles de plantes à fleurs, telles que les Brassicacées (comme les colzas et les radis), les Malvacées (comme les mauves) et les Papaveracées (comme les pavots), etc.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
[Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2024. - Reproduction interdite.