.
-

Pilon (Germain). - Sculpteur né à Paris ou à Loué (Sarthe) vers 1515, mort à Paris en 1590. Fils d'un sculpteur de même nom qui a décoré des églises du Maine et avec lequel il collabora à l'abbaye de Solesmes; il vint à Paris vers 1550, où il collabora avec Pierre Bontemps et Ambroise Perret au tombeau de François Ier dessiné par Philibert Delorme; il exécuta pour la voûte le Christ vainqueur des ténèbres et des Génies éteignant le flambeau de la vie. On lui a attribué à tort le beau tombeau de Guillaume du Bellay, sieur de Langey, qui est au Mans. De 1560 à 1565, Germain Pilon travailla au tombeau de Henri II sur plans de Philibert Delorme (à Saint-Denis); il est couronné des effigies en bronze de Henri II et de Catherine de Médicis à genoux devant un prie-Dieu; au-dessous sont les quatre grands bas-reliefs de la Foi, l'Espérance, la Charité, les Bonnes Oeuvres, et couchés, les corps à peu près nus de Henri II et de Catherine. 

Germain Pilon exécuta aussi pour les mêmes son fameux groupe des Trois Grâces, soutenant l'urne qui devait renfermer les coeurs de Henri Il et de sa femme. Taillé dans un bloc de marbre, ce groupe fut placé dans une chapelle du couvent des Célestins; il est au Louvre depuis 1821 On a encore conservé un Saint François en terre cuite placé en 1819 dans l'église Saint-François au Marais, un groupe dit des Trois Parques (musée de Cluny), les mausolées du chancelier de Birague et de sa femme (au Louvre), une Vierge au Mans (église Notre-Dame de la Couture), des bustes d'albâtre de Henri II, Charles IX, Henri III, venant du château du Raincy, des statues de bois des Vertus, de dieux païens, etc.
-

Tombeau de Henri II et de Catherine
de Médicis, à la basilique 
de Saint-Denis, par Germain Pilon.

Germain Pilon est l'un des grands artistes de la Renaissance française; son talent, à la fois vigoureux et élégant, est servi par une grande science anatomique; il verse parfois dans le maniérisme par la recherche d'expressions fugitives et de grâces trop étudiées, en particulier dans les draperies, mais ses femmes sont d'un charme suave et voluptueux et ses statues de rois d'un caractère très viril.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.