.
-

Odoacre

Odoacre (Odovakar), roi d'Italie (476-493), tué à Ravenne le 5 mars 493. Fils d'Edecon, ministre d'Attila, et frère d'Onulf, il était du peuple des Scires ou Scyres que détruisirent les Ostrogoths (vers 463) dans une bataille où périt son père et devint le chef d'une horde ou armée formée des débris des Scires, de Rugiens, d'Hérules et de Turcilinges. Il entra au service de l'Empire et devint le chef de la garde impériale à Rome. Lorsque Oreste, qui venait de porter au trône son fils Romulus Augustule, refusa de distribuer aux mercenaires barbares le tiers des terres d'Italie, Odoacre les souleva et leur promit cette répartition. Il vainquit Oreste, le captura à Pavie et le fit périr; Paul, frère d'Oreste, fut tué à Ravenne; Romulus Augustule, déposé et banni en Campanie. Les anciens historiens regardent cet événement comme mettant fin à l'empire romain d'Occident (476).

Odoacre fut proclamé roi par son armée; il obtint de l'empereur d'Orient Zénon le titre de patrice, mais ne put se faire reconnaître par lui comme le régent légitime de l'Italie; il ne l'en gouverna pas moins et fit preuve de grandes qualités. Il fixa sa résidence à Ravenne, distribua à ses soldats le tiers des terres, d'ailleurs en grande partie abandonnées. Il s'efforça de faire fonctionner le régime romain, témoignant de sa déférence au Sénat, restaurant le consulat, chargeant de l'administration, de la justice et des finances des fonctionnaires italiens; quoique arien, il ménagea le clergé orthodoxe. Il fit la guerre au meurtrier de l'empereur Nepos, qui occupait la Dalmatie, et annexa cette province (481). Il s'assura l'amitié des Wisigoths en leur cédant la portion de la Gaule demeurée dépendante de l'Italie. Il défit les Rugiens qui voulaient se rendre indépendants dans le Norique; leur roi Felethens ou Faba fut pris avec beaucoup de ses nobles. Mais le reste, refoulé, demanda la protection du roi des Ostrogoths Théodoric. Celui-ci, encouragé par l'empereur Zénon, envahit l'Italie en 489. 

Odoacre fut battu sur l'Isonzo, près d'Aquilée, une seconde fois à Vérone. Il courut à Rome, mais les habitants lui fermèrent les portes. Il revint alors à Ravenne, défit un corps de Goths et força Théodoric à s'abriter dans Pavie. Mais son adversaire concentra de nouveau ses forces et remporta une victoire décisive sur l'Adda (11 août 490). Odoacre fut alors bloqué dans Ravenne; la troisième année, il capitula; une convention stipula que Théodoric et lui régneraient conjointement sur l'Italie (27 février 493). Sept jours plus tard, il fut  égorgé dans un festin avec son fils et ses amis. (A.-M. B).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.