.
-

Lescot (Pierre), architecte né à Paris vers 1510, mort à Paris le 10 septembre 1578. Fils de Pierre Lescot, procureur du roi en la cour des Aides, prévôt des marchands de Paris, seigneur de Lissy en Brie et de Clagny près Versailles, etc., l'architecte Pierre Lescot, dont la vie est surtout connue par les détails contenus dans une épître que lui adressa son ami le poète Ronsard (Oeuvres; Paris, 1609, p. 985, in-8), fut, comme son père, seigneur de Clagny et, grâce à la faveur dont il jouit auprès de François Ier et de Henri Il, fut conseiller et aumônier ordinaire du roi, abbé commendataire de Clermont près de Laval et chanoine de Notre-Dame de Paris, église où il fut enterré dans la deuxième chapelle à partir de la porte Rouge vers l'abside.

Pierre Lescot fit exécuter, de 1541 à 1544, la jubé de Saint-Germain-l'Auxerrois orné de sculptures de Jean Goujon, mais qui fut démoli en 1750. C'est en collaboration avec le même artiste qu'il fit élever les trois travées anciennes de la fontaine des Nymphes, dite depuis des Innocents, autrefois placées à l'angle de la rue Saint-Denis et de la rue aux Fers, réédifiées en 1788 sur un plan quadrangulaire avec adjonction d'une nouvelle travée au centre du Marché aux Herbes par les architectes Legrand et Molinos et le sculpteur Pajou sur le rapport de l'architecte Poyet et enfin réédifiée à nouveau, avec adjonction d'un soubassement et d'un couronnement, au centre du square des Innocents, par l'architecte G. Davioud en 1860. 

Mais l'oeuvre maîtresse de Pierre Lescot, oeuvre pour laquelle il eut encore le concours de Jean Goujon, est la partie angulaire de la cour du Louvre, comprenant la moitié de l'aile méridionale et la moitié contiguë de l'aile occidentale jusqu'au pavillon de l'Horloge, partie élevée de 1546 à 1564. On attribue à Pierre Lescot quelques travaux au château de Fontainebleau et aussi les plans primitifs de l'Hôtel Carnavalet à Paris. (Charles Lucas).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.