.
-

Hôtel Carnavalet, Paris (IVe arrondissement). - Cet hôtel, situé au n° 23 de la rue de Sévigné, joint a l'Hôtel Le Peletier de saint-Fargeau qui le jouxte, a été transformé en bibliothèque et musée de la Ville de Paris depuis 1866. Il doit son nom à celui (déformé) d'une famille de Bretagne à laquelle il a appartenu au XVIe siècle, les Kernevenoy. Les Kernevenoy, qui ont eu l'honneur de perpétuer ainsi leur souvenir, bien qu'altéré, n'étaient pas cependant les premiers possesseurs de ce bel édifice. ll avait été construit, vers 1550, par Pierre Lescot, pour Jacques de Ligneris, président au parlement, dont le fils, Théodore, le céda en 1578 à Françoise de la Baume, veuve de François de Carnavalet depuis 1571. 
-
Hôtel Carnavalet, à Paris (3e arrondissement).
Façade de l'Hôtel Carnavalet, à Paris.

De cette époque datent les plus belles parties du monument, dont certaines supportent la comparaison avec les meilleurs chefs-d'oeuvre de la Renaissance  et ont été attribuées à Jean Goujon. Au siècle suivant, en 1660, Mansard fut chargé d'agrandir l'hôtel en construisant une nouvelle façade (moins le portail qui date de l'origine) et en élevant d'un étage les trois autres côtés. C'est quelques années après que Mme de Sévigné vint l'habiter en qualité de locataire; elle y demeura de 1677 à sa mort en 1696; on a conservé dans son intégralité le salon de la célèbre marquise (actuellement salle des Estampes de la Bibliothèque). Au XVIIIe siècle, l'hôtel Carnavalet eut surtout pour habitants des gens de finances. Sous la Révolution, l'École des ponts et chaussées y fut installée et y resta jusqu'en 1830. Après elle, deux pensionnats de garçons l'occupèrent. Enfin, en 1866, la ville de Paris en fit l'acquisition pour y établir, comme on l'a dit, sa bibliothèque et son musée historiques.

La bibliothèque peut être considérée comme un modèle de bibliothèque spéciale; elle se compose de 80000 volumes environ et de 600 manuscrits, dont la majeure partie a trait à l'histoire de Paris et de ses environs, et les autres à l'histoire générale et à la curiosité littéraire. Le musée historique a, de même, un caractère presque exclusivement parisien. On y conserve surtout en très grand nombre des tableaux, gravures, faïences, médailles, se rapportant à l'époque révolutionnaire. En 1888-1889 a été entrepris un nouvel agrandissement de l'édifice, dans le style général de la construction, en façade sur les rues des Francs-Bourgeois et Payenne. (Fernand Bournon).
-

L'Hôtel Carnavalet, à Paris.
La cour de l'Hôtel Carnavalet. (© Photos : S. Jodra, 2009).
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.