.
-

Hall

Hall (Basil), marin anglais, 1789-1844, fut attaché en 1816 à la mission de lord Amherst en Chine, explora les côtes de la Corée et l'archipel Liou-Tcheou (Ryu-Kyu), dont il publia la description en 1818, fut chargé, de 1820 à 1822, d'explorer les côtes de l'Amérique méridionale, et en donna la description en 1824 (trad. dès 1825 sous le titre de Voyage au Chili, au Pérou, etc.), et fit ensuite pour son propre compte divers voyages qu'il a publiés sous le titre de Travels in North-America, 1839. Atteint à la fin de sa vie d'aliénation, il mourut dans une maison de fous.
Hall (Charles Francis), explorateur américain, né en 1824, mort au Groenland le 8 novembre 1871. Il fut d'abord forgeron et ensuite journaliste à Cincinnati. En mai 1860, il partit de New-London à bord d'un baleinier commandé par le capitaine Buddington, pour rechercher Franklin. Le navire ayant été bloqué par les glaces, Hall resta plus de deux ans chez les Inuit, apprit leur langue et adopta leurs moeurs. Il retourna aux États-Unis en 1862, et, en 1864, il publia : Arctic Researches and Life among the Esquimaux. En juillet 1864, il partit pour une autre expédition et ne revint qu'en 1869. Il engagea le gouvernement à organiser une autre expédition, dans le but principal d'atteindre la prétendue mer polaire libre et de se rendre au pôle nord. Le Polaris, sous les ordres de Hall, avec Buddington comme maître de navigation, partit de New-York, le 29 juin 1871, et arriva, le 22 août, à Tessuisak, établissement le plus septentrional du Groenland, d'où il fit voile, en remontant le détroit de Smith, jusqu'à 82° 16' latitude Nord. Le canal était bloqué par la glace et l'expédition s'en retourna et passa l'hiver dans la baie de Polaris, par 81° 38' latitude Nord. Hall mourut peu après une expédition en traîneau.
Hall (Asaph) - astronome né é à Goshen (Connecticut) le 15 octobre 1829, fut apprenti charpentier, maître d'école (1845-1857), assistant à l'observatoire Howard (1857), astronome à l'observatoire naval de Washington (1862-1892). Il a également été vice-président de l'Académie de Washington, lauréat (1877, 1893) et correspondant de l'Institut (1879), et à partir de 1896 lecteur de mécanique céleste à l'Université Howard.

Asaph Hall en 1870 et C. Wolf en 1874 ont publié chacun un catalogue d'un certain nombre d'étoiles de l'amas de l'Écrevisse, après avoir déterminé leurs positions (Le Repérage des astres) par des mesures micrométriques très précises.

Après la découverte des quatre premiers satellites de Jupiter, Kepler avait déclaré que Mars devait avoir deux satellites, parce que cette planète se trouve entre la Terre qui en a un et Jupiter quatre. Bode et J. de Littrow ont conseillé la recherche de ces deux satellites avec de puissants instruments, et D'Arrest les a cherchés, mais vainement. M. Asaph Hall a été plus heureux dans ses recherches; grâce à une lunette de Clark, de 0,66 m à l'objectif, il découvrit, le 11 août 1877, à l'Observatoire de Washington, un premier satellite de Mars et un second le 17 du même mois; il a donné les éléments de ces astres, qu'il nomma Deimos et Phobos : l'Académie des Sciences lui décerna alors le prix Lalande. Il résulte de cette découverte que la masse de la planète Mars a pu être déterminée directement. (Lebon, 1899).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.