.
-

Panicule

On nomme panicule (du latin panus = épi) un mode d'inflorescence résultant d'un assemblage de fleurs portées par des pédoncules rameux d'autant plus longs qu'ils sont plus inférieurs, ce qui donne habituellement à la panicule la forme pyramidale comme dans les Yuccas et les Agaves. L'inflorescence en panicule se rencontre très fréquemment dans la famille des Graminées, ainsi : dans les bromes, la canne à sucre, les avoines, les paturins, les fetuques, etc. Dans les joncs diffus et sylvestre, plusieurs rhubarbes et oseilles, elle est très rameuse.

Panicule de l'avoine élevée.

La panicule est dite l√Ęche lorsque les p√©doncules secondaires, tertiaires, etc., sont longs, flexibles, √©loign√©s les uns des autres, inclin√©s √† leur sommet comme dans la Yucca gloriosa, l'avoine √©lev√©e, le brome des champs, etc: Elle est divariqu√©e, c'est-√†-dire que ses ramifications s'√©cartent les unes des autres dans tous les sens, en formant des angles tr√®s ouverts, comme dans le Prenanthes muralis, la gypsophile panicul√©e, la renou√©e divariqu√©e, etc. On dit que les √©pis sont panicul√©s lorsque leurs ramifications sont dispos√©es en panicules comme dans la verveine officinale, la menthe √† feuilles rondes etc. (G-s.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
[Aide][Recherche sur Internet]

¬© Serge Jodra, 2024. - Reproduction interdite.