.
-

Hildesheim

Hildesheim. - Ville d'Allemagne (Basse-saxe) à 26 km au Sud-Sud-Est de Hanovre sur l'Innerste. Population : 103 000 habitants (2012). C'est une des plus belles villes d'Allemagne. Elle comprend deux quartiers, la ville vieille et la ville neuve, réunies en 1583. Elle a gardé certaines de ses vieilles maisons  du XVIe siècle, avec leurs étages en surplomb les uns sur les autres, et leurs sculptures. 

Monuments.
Les principaux monuments sont :

La cathédrale' gothique, commencée au XIe siècle, remaniée jusqu'au XVIIIe, avec la prétendue colonne d'lrmensul (Irminsul), le trésor renfermant des portes de bronze de 1015, des candélabres du XIe siècle, des reliquaires, etc.; son rosier millénaire qui tapisse une chapelle funéraire; le cimetière entouré d'un chemin de croix roman ; la colonne du Christ, bronze de 1022, décoré de vingt-huit scènes de l'histoire du Christ. 

L'église de Saint-Godehard, bâtie de 1133 à 1172, restaurée, de style roman, avec trois portes pyramidales; l'église Saint-Michel, romane, avec plafond en bois peint du XIIe siècle, et tombeau de l'évêque Bernward; l'hôtel de ville (1440); l'ancien hôtel des Templiers; l'ancienne Chartreuse, l'hospice de la Trinité, le couvent Saint-Michel, la maison des Bouchers (1529) avec ses belles sculptures, la maison Wedekind (1598), le puits de la place de l'Hôtel-de-Ville, etc. 

Histoire.
Hildesheim (Hildesia) remonte au IXe siècle et s'est développée autour de l'évêché, qui y fut transféré d'Elze en 822. L'évêque Bernward, fondateur de sa prospérité (993-1022), l'entoura d'une enceinte. L'orfèvrerie et le commerce l'enrichirent, non moins que la célèbre école annexée à sa cathédrale. Elle entra dans la Hanse. Les bourgeois, en conflit avec leurs évêques, s'appuyèrent, sur les Welfs, adversaires des prélats depuis le temps de Henri le Lion et surtout depuis que l'évêché avait obtenu l'immédiateté (sous l'évêque Conrad II, 1221-1246). L'évêque Jean IV s'engagea dans une lutte contre tous ses voisins qui fut le point de départ de la séculaire querelle d'Hildesheim. Mis au ban de l'Empire, il fut dépouillé par le duc de Brunswick de presque toutes ses possessions (1523). Un de ses successeurs, Ferdinand de Bavière, archevêque de Mayence, profita de la guerre de Trente ans pour les reconquérir (1629-1243). 

L'évêché d'Hildesheim fut sécularisé en 1803 et attribué à la Prusse, puis à la Westphalie (1807), au Hanovre (1813-1815). Il avait alors une superficie de 1784 km². La ville, qui embrassa la Réforme en 1542, a suivi les destinées de l'évêché. (A.-M. B.).
-

Hildesheim.
Hildesheim, "la petite Venise".
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.