.
-

Duché de Brunswick. - Ancien État du nord de l'Empire allemand, entre les États de Prusse, d'Anhalt et de Hesse; capitale, Brunswick. Le duché se divisait en six districts : Brunswick, Holzminden , Wolfenbuttel, Helmstaedt, Gandersheim, Blankenburg, auxquels il faut joindre la principauté d'Oels en Silésie, propriété particulière du grand-duc. Le gouvernement était monarchique et constitutionnel; la succession passait aux femmes en cas d'extinction des mâles. Le duc de Brunswick avait deux voix dans le conseil fédéral de la Confédération de l'Allemagne du Nord. 

Avant cela, le Brunswick faisait partie du 1er duché de Saxe. Une première maison de Brunswick, qu'on nomme aussi Brunswick-Hanovre, fut commencée au IXe siècle, sous Othon I, duc de Saxe, par Bruno son neveu, qui fonda Brunswick. Cette maison s'éteignit dès 1090, avec Ekbert II. Ses possessions passèrent par une suite de mariages aux Nordheim, aux Supplenbourg, enfin aux célèbres Welfs ou Guelfes (issus de la maison d'Est), en la personne d'Henri le Superbe duc de Saxe et de Bavière. Henri le Lion, mis au ban de l'empire et dépouillé de son duché de Saxe obtint en 1194 le pays de Brunswick. Quand les Guelfes eurent définitivement été vaincus, Othon l'Enfant, leur héritier, recueillit ce qu'il put des riches débris allodiaux de sa maison, en fit hommage à l'empereur Frédéric II et les reçut de lui en fief immédiat avec le titre de duché de Brunswick (1235). 

A partir de 1252, la maison de Brunswick se divise en deux lignes : maison de Brunswick et maison de Lunebourg. La première forme elle-même, en 1279, les branches de Grubenhagen, éteinte en 1596, et de Göttingen, scindée à son tour dès 1347 en rameau de Göttingen et rameau de Brunswick. En 1368, l'ancienne ligne de Lunebourg s'éteignit, mais le rameau de Brunswick, se subdivisant encore, fournit, en 1431, la moyenne maison de Lunebourg et la moyenne maison de Brunswick. Celle-ci, après s'être divisée en branche de Wolfenbüttel et branche de Kalenberg, s'éteignit en 1634. La moyenne maison de Lunebourg se divisa, en 1521, en ligne de Harbourg (éteinte en 1642), et ligne de Zelle, partagée dès 1569 en deux branches : Danneberg ou nouvelle maison de Brunswick, Lunebourg ou nouvelle maison de Lunebourg, dite aussi maison de Hanovre. Cette dernière obtint la dignité électorale en 1692, en la personne d'Ernest-Auguste, duc de Brunswick-Lunebourg. Après s'être divisée encore en deux rameaux, Lunebourg ou Zelle, Kalenberg ou Hanovre, elle se réduisit à une seule branche : c'est elle qui est montée sur le trône d'Angleterre en la personne de George Ier

La nouvelle maison de Brunswick s'était de même partagée en deux branches : 1° Brunswick-Wolfenbüttel, 2° Brunswick-Bevern, réduites dès 1735 à une seule, qui prit le nom de Brunswick-Wolfenbüttel. Le duché de Brunswick fut annexé par Napoléon en 1807 au royaume de Westphalie; mais il recouvra son indépendance en 1814. En 1820 le Brunswick reçut une constitution; en 1830, le duc Charles, hostile à cette constitution, vit éclater une révolution, et fut obligé de fuir. Il fut remplacé en 1831 par son frère Guillaume. Le duché de Brunswick fit partie alors de l'Union douanière prussienne.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.