.
-

Forcalquier
Forcalquier, Forum Neronis des Romains, Forum Calcarium Forcalquerium, au Moyen âge, est une commune de France, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, sur l'Arque,  sur le versant d'une colline calcaire, à laquelle la ville doit son nom, à 45 kilomètres au Sud-Ouest de Digne; population : 4300 habitants. 

Forcalquier existait dès l'époque de la domination romaine et était devenue au IXe siècle une ville fortifiée. La translation des reliques de saint Mary, qui y furent apportées au commencement du Xe siècle, contribua à la prospérité de la ville. D'abord comprise dans le comté de Sisteron, elle devint elle-même au XIe siècle le chef-lieu d'un comté particulier comprenant la plus grande partie de la Haute-Provence, entre la Durance, l'Isère et les Alpes

Possédé d'abord en coseigneurie par Guillaume-Bertrand et Geoffroi, neveu de Geoffroi Ier, comte de Provence, il fut apporté en dot par la fille de Guillaume-Bertrand à Ermengaud IV, comte d'Urgel; son fils, Guillaume Ier, lui succéda en 1094; celui-ci laissa le comté en 1129 à ses deux fils, Bertrand Ier et Guigues, auxquels succédèrent, vers 1150, les fils de Bertrand Ier, Guillaume II et Bertrand II. 

Après la mort de Guillaume II, qui survécut à son frère jusqu'en 1209, le comté fut réuni au comté de Provence dont les comtes joignirent désormais à leurs titres celui de comte de Forcalquier. La ville de Forcalquier ne cessa plus dès lors de décroître. La peste de 1630 y fit plus de 2000 victimes.

L'église (mon. hist.), décorée au XIIIe siècle du titre de cathédrale, qu'elle partageait avec l'église de Sisteron et qu'elle a conservé jusqu'à la fin de l'Ancien régime, est un édifice de diverses époques, en partie roman et en partie gothique. Le portail du XIIIe siècle est surmonté d'une belle rose. Les bas côtés sont du XVIe siècle. 

De l'ancienne église, où fut transféré au Xe siècle le corps de saint Mary, ne subsistent que d'informes vestiges. 

Sur une colline dominant la ville s'élevait le château des comtes de Forcalquier, démoli en 1601 à la requête des habitants. Sur son emplacement a été élevée une chapelle de style roman surmontée d'une statue de la Vierge immaculée. 

La ville a conservé des rues étroites et tortueuses; les boulevards des Cordeliers et de la Tourrette, ainsi que l'esplanade du Bourguet, sont des promenades plantées d'arbres. (GE).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007 - 2016. - Reproduction interdite.