.
-

Histoire des Orcades
Les îles Orcades, ainsi nommées dès l'Antiquité (Ptolémée, II, 3, 31), étaient peuplées de Pictes, lorsqu'au VIe siècle des missionnaires irlandais, disciples de saint Colomba, les convertirent au christianisme (vers 565). Il reste de l'époque antéhistorique deux cromlechs à Brogar et Sternes, beaucoup d'habitations souterraines et 70 tours (borgs ou brochs). Vers la fin du VIIIe siècle commencèrent les agressions des Vikings, et au IXe, poursuivant les jarls qui avaient fui de Norvège pour s'installer aux îles Orcades (872), le roi Harald Harfager les conquit comme les Hébrides (îles du Sud des Scandinaves), et les donna au jarl Rognvald de Moeri. Elles jouèrent un rôle important dans les expéditions et luttes des héros vikings, dont les diverses sagas ont conservé le souvenir. 

Les comtes d'Orkney furent, après Rognwald, son frère Sigurd, puis deux fils de Rognvald, dont le second, Torf Eindr, défit les Vikings. Le fils de celui-ci, Thorfinn Hausakliuf (950), épousa la fille du comte de Duncansby et y gagna le comté de Caithness. Puis régna Sigurd (980-1014), qui figure dans la saga de Nial; il combattit les Ecossais, traita avec leur roi Malcolm, dont il épousa la fille, et périt dans la grande bataille de Clontarf, vaincu par Brian, roi de Munster (Irlande): Ses quatre fils se partagèrent son héritage; mais le dernier, Thorfinn, né de la fille de Malcolm, finit par le réunir tout entier, se fit reconnaître par le roi de Norvège, alla en pèlerinage à Rome et érigea un évêché à Birsay. II mourut en 1064, et ses deux fils, Paul et Erlend, furent bientôt supplantés par Sigurd, fils du roi de Norvège Magnus. Mais Sigurd étant devenu roi de Norvège, Haakon, fils de Paul, recouvra les Orcades. Son fils Paul succomba contre les Vikings, et Harold, fils du comte d'Athole Maddad, finit par rester maître des îles, au milieu du XIIe siècle. 

Les Orcades étaient alors très peuplées, pouvant fournir un contingent de 7000 combattants pour les guerres extérieures. La lignée des jarls vikings s'éteignit en 1231. Le comté de Caithness, comprenant l'archipel, fut attribué à Magnus, second fils de Gilbride, comte d'Angus. En 1321, il passa à la ligne de Strathearn; en 1379, à Henry Saint-Clair ou Sinclair, qui bâtit le château de Kirkwall. En 1468, le roi du Danemark, Christian Ier, donna en gage les îles Orcades et Shetland pour garantir le paiement du douaire de sa fille Marguerite, mariée à Jacques III d'Ecosse. Le paiement ne vint jamais et les îles restèrent à l'Ecosse. En 1471, Jacques III donna au comte William Saint-Clair le domaine de Ravenscraig (comté de Fife) en échange de sa renonciation à son comté des Orcades, lequel fut, par un acte du Parlement en date du 20 février 1471; annexé à la couronne d'Ecosse.

En 1564, Robert Stuart (Stewart), fils naturel de Jacques V, fut fait shérif, et en 1584 comte des Orcades; mais dès 1615 elles furent réunies de nouveau à la couronne. En 1626, Charles Ier donna ce titre à une branche latérale des Hamilton, desquels il passa aux O'Brien, puis aux Fitzmaurice (1820). C'est aux îles Orcades que Montrose forma son expédition de 1650.

La langue norse consacrée par plusieurs inscriptions, notamment au grand cairn sépulcral de Maeshow, était encore parlée généralement au XVIe siècle, et les noms topographiques en gardent le souvenir. Au XVIIe siècle, elle disparut peu à peu. 

La juridiction ecclésiastique fut disputée entre les archevêchés de Hambourg, York et Bergen. A partir de 1102, les évêques norvégiens prévalurent. De 1508 à 1606, puis de 1638 à 1660, le siège épiscopal demeura vacant; il fut supprimé en 1697. (A.-M. B.).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.