.
-

Cartothèque > Atlas classique
Europe (1789 - 1815)

Vidal-Lablache
ca. 1910
Ces cartes sont destinées à suivre l'histoire des guerres de la Révolution et de l'Empire et des transformations territoriales, la plupart éphémères, qu'elles ont amenées.

Le principal effort des armes et de la diplomatie françaises a porté sur les pays de l'Europe centrale, Italie et Allemagne.

Empire français et Europe centrale en 1812.
Empire français et Europe centrale en 1812.

Pour l'Italie, un carton [bas de page] montre l'état de la région du Nord au moment de l'invasion française en 1796, et permet de suivre les campagnes qui ont abouti, en 1801, à l'expulsion définitive des Autrichiens. Un autre carton présente l'Italie dans son ensemble après le règlement qui a terminé ces campagnes, la création des républiques cisalpine et ligurienne et l'annexion à l'Autriche des domaines de Venise.

L'Allemagne est présentée à quatre moments décisifs :

1° En 1795, la Prusse s'est retirée de la lutte en stipulant la neutralité de l'Allemagne du Nord; le violet marque les domaines des princes ecclésiastiques qui apparaissent pour la dernière fois sur les cartes d'Allemagne.

2° En 1803, la France a acquis la rive gauche du Rhin et les princes allemands se sont indemnisés de leurs pertes en s'appropriant les domaines d'Église et le plus grand nombre des villes libres (ces remaniements, négociés par des traités séparés entre les princes et la France, sont confirmés par la Diète).

3° En 1806, après la défaite de l'Autriche, le titre d'empereur d'Allemagne a disparu, remplacé par celui d'empereur d'Autriche; les princes de l'Allemagne du Sud ont formé la Confédération du Rhin sous la direction de Napoléon.

4° En 1807, la Prusse vaincue a été rejetée au delà de l'Elbe; avec les provinces enlevées à la Prusse et au prince de Hesse a été formé le nouveau royaume de Westphalie qui entre dans la Confédération du Rhin.
 

Allemagne en 1795.
Allemagne en 1795.
Allemagne en 1803.
Allemagne en 1803.
Allemagne en 1806.
Allemagne en 1806.
Allemagne en 1807.
Allemagne en 1807.
Cliquez sur les cartes pour les agrandir.
En 1812, au moment de la plus grande puissance de Napoléon, l'empire français a débordé au delà du Rhin jusqu'à l'Elbe, par l'annexion du royaume de Hollande et des provinces maritimes allemandes, annexion destinée à mettre  toute la côte sous la surveillance directe des douanes françaises chargées de faire observer le blocus continental; au delà des Alpes, il s'est étendu sur toute la côte ouest, par les annexions successives du Piémont, de la république ligurienne, de la Toscane et des États de l'Eglise.

 La république cisalpine devenue royaume d'Italie, s'est agrandie de la Vénétie. 

Le reste des domaines de Venise joint à des provinces conquises sur l'Autriche forme les provinces illyriennes, placées sous l'administration française. 

Ce qui reste de l'Allemagne est devenu la Confédération du Rhin; seul le roi de Prusse a refusé d'y entrer. 

Les provinces polonaises de la Prusse forment, avec une partie de la Galicie, le grand-duché de Varsovie, confié au roi de Saxe. (S.).

Campagnes d'Italie.
Campagnes d'Italie
(1796-1800).
Italie après le traité de Campo Formio.
Italie après le traité de Campo Formio.
Campagne d'Egypte.
Campagne d'Egypte
(1798-1799).
Espagne de 1806 à 1814.
Espagne 
de 1806 à 1814.
Cliquez sur les cartes pour les agrandir.


[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.