.
-

Valerius Flaccus (Caius), poète épique romain. Sa biographie ne nous est pas parvenue : on sait seulement qu'il vécut au Ier siècle de l'ère chrétienne et qu'il mourut tout jeune encore (vers l'an 90), laissant inachevée une épopée en huit chants, les Argonautiques (Argonautica). C'est le sujet traité si dramatiquement par Euripide (Médée) et repris ensuite par le poète alexandrin Apollonius de Rhodes : la légende de la conquête de la Toison d'or, les amours de Jason et de Médée, l'abandon et la cruelle vengeance de la magicienne. Ce sujet, qui prête à l'étude psychologique comme aux détails de mythologie et de géographie, plaisait fort aux Romains : il avait déjà séduit Varron.

Le plan suivi par Valerius Flaccus est assez régulier; mais il semble s'être attaché aux cotés d'érudition plus qu'à l'analyse des passions et à la peinture des caractères, notamment de celui de l'héroïne. De là quelque froideur, des passages tramants en cette oeuvre, fortement empreinte de rhétorique, pensées et style. L'auteur, pourtant, cherche parfois à l'animer; mais son feu est trop souvent factice. La versification est, en général, correcte et pure. La langue, peu personnelle, travaillée à l'excès, n'est point exempte d'obscurité; elle abonde en réminiscences de Virgile, d'Ovide, de Lucain et de Sénèque le Tragique. Le poème, néanmoins, eut du succès. Il fut goûté de Quintilien, qui paraît considérer comme une perte réelle la mort précoce de Valerius Flaccus.



En librairie - Valérius Flaccus, Argonautiques, Belles lettres (série latine), 1997-2002,  2 vol. : I - chants I à IV, II - chants V à  VIII.
Valerius, Luca (1552-1618) - Né à Naples ou à Ferrare, de l'Académie des Lincei, fut professeur de sciences à Rome.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.